-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Auguste Antoine THOMAZI

(1873 - 1959)

 

 

Né le 11 janvier 1873 à BREST (Finistère) - Décédé le 1er février 1959 à TOULON (Var).

Fils d'Auguste Raoul Antoine

Père de Jean (promotion 1928) et de Jacques, entré à l’Ecole de santé de Bordeaux en 1934

Beau-fils d'Adolphe DUCHATEAU


Issu d'une famille d'une lignée d'Officiers de Marine, il entre dans la Marine en 1889

 

Historique / Extrait Le Yacht -  1944-1945 / Auteur : A. Thomazi

Le Borda / 1889-1891

       

     

Remerciements Philippe Valetoux

 

Aspirant le 5 octobre 1892; port BREST.

Au 1er janvier 1894, sur le croiseur "MAGON", Division navale de l'Atlantique (Cdt Henri De BARBEYRAC SAINT-MAURICE).

Enseigne de vaisseau le 2 février 1895.

Au 1er janvier 1896, port BREST.

Au 1er janvier 1897, sur le croiseur "TROUDE", Escadre de Méditerranée (Marie AUBERT, Cdt).

Officier breveté Torpilleur.

Au 1er janvier 1899, port BREST.

Au 1er janvier 1900, sur le cuirassé "CHARLEMAGNE", Escadre de Méditerranée.

Le 8 mars 1900, Adjoint au Commandant du sous-marin "GUSTAVE-ZÉDÉ", Marie JOBARD.

Au 1er janvier 1902, port BREST.

Lieutenant de vaisseau le 1er avril 1902.

Le 19 juin 1902, Membre de la Commission supérieure d'expériences des torpilles à TOULON. Idem au 1er janvier 1904.

En 1904, Commandant le sous-marin "KORRIGAN" à BIZERTE.

Il est ensuite affecté à terre dans différents bureaux de l'État-Major.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 30 décembre 1905.

Au 1er janvier 1906, Professeur sur le cuirassé "MAGENTA", École des Marins torpilleurs.

Au 1er janvier 1908, 1909, à PARIS, Secrétaire du Comité technique de la Marine.

Le 20 avril 1910, Commandant le contre-torpilleur "FLAMBERGE", 2ème Escadre. Breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1912.

Au 1er janvier 1914, sur le cuirassé "DIDEROT", 1ère Escadre, 1ère Armée navale (Cdt Louis SAGOT-DUVAUROUX).

En 1914, Aide de camp du Président de la Commission permanente des essais.

De janvier à décembre 1915, Commandant le contre-torpilleur "DURANDAL", 2ème escadrille de sous-marins de la 2ème Escadre légère basée à CALAIS.

Capitaine de frégate le 20 avril 1916.

Au 1er janvier 1917, Chef d'État-Major de la zone des Armées du Nord auprès du Vice-amiral Pierre RONARC'H, Commandant supérieur de la Marine dans la zone.

Il commande ensuite une escadrille de patrouille puis une escadrille d'escorte dans le Golfe de Gascogne, en Manche et en Mer du Nord.

 

Boulogne-sur-Mer, le 13 juin 1917 avec l'amiral Ronarc'h



Bibliothèque nationale de France – Département Estampes et photographie
Photographie de presse de l’Agence Rol - Réf. 49.666

 

Officier de la Légion d'Honneur le 14 juillet 1919.

Il quitte le service actif le 20 juillet 1920 et se consacre au journalisme et à l'histoire.

Capitaine de vaisseau de réserve le 5 février 1921.

Commandeur de la Légion d'Honneur le 15 janvier 1930.

Membre de l'Académie de Marine, il laisse une œuvre considérable.

 

Remerciements Jean-François Huberdeau

 

Autres informations :

Entré à l’Ecole navale en octobre 1889, Auguste-Antoine Thomazi sert d’abord en mer du Nord et en Méditerranée où il prend part aux opérations de l’escadre internationale envoyée en Crète (1896-1897). Second du sous-marin Gustave-Zédé en 1900, Thomazi devient membre de la commission supérieure d’expérience des torpilles à Toulon (1902) puis commande le sous-marin Korrigan à Bizerte (1904).

 

 

Extrait L'indicateur de la Savoie / 7 janvier 1905

 

Après des passages dans les bureaux techniques de l’Etat-major, il commande le contre-torpilleur Flamberge en Méditerranée (1911).

Breveté de l’Ecole supérieure de Marine en 1912, aide de camp du président de la commission permanente des essais en 1914, Thomazi commande en 1915 le contre-torpilleur Durandal.

Chef d’Etat-major de l’amiral Ronarc’h en 1916, il commande ensuite une escadrille de patrouille puis une escadrille d’escorte dans le golfe de Gascogne et en Manche et mer du Nord.

Il quitte le service en 1920 pour se consacrer au journalisme et à l’histoire.

 

Extrait Ouest-France / 22 novembre 1934

 

Membre de l’Académie de Marine, il laisse derrière lui une œuvre considérable.

 

 

Extrait Cols Bleus / 7 février 1959

 

Extrait Cols Bleus / 21 février 1959

 

 

Cimetière de Vaugirard / Paris


Jacques Thomazi, son fils, entré à l’Ecole de santé de Bordeaux en 1934, est d’abord affecté à l’Ecole du service de santé de la Marine (1938-1940). Il rejoint ensuite l’hôpital maritime de Sidi-Abdallah puis sert sur le Forbin, le Tourville et le Duquesne interné à Alexandrie avec la Force X (1940-1943). Médecin de 1re classe en 1943, il est nommé chef du laboratoire bactériologique de Casablanca puis médecin major de la Marine à La Goulette et à Sidi-Abdallah (1945). Il démissionne en 1946 même s’il poursuit la pratique de la médecine à Angoulême, à Saint-Denis de-la-Réunion et à Paris.
 

 

Complément :

 

Source web / A noter erreur : Sur 5 février 1921, promu capitaine de vaisseau de réserve (et non capitaine de corvette)


 

Il fut l'un des premiers sous-mariniers de France, second du "Gustave Zédé" puis commandant du "Korrigan" avant de devenir chef d'état-major de l'amiral Ronarc'h. Membre de l'Académie de Marine, il a laissé une importante œuvre historique et documentaire relative à la Marine et notamment à son rôle durant la première guerre mondiale.

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Complément

Père de Jean (promotion 1928) et de Jacques, entré à l’Ecole de santé de Bordeaux en 1934

Jacques François Thomazi : Médecin-principal de la Marine. Né le 8 avril 1912 - Paris 7e. Décédé le 24 septembre 1998 - Paris, À l'âge de 86 ansSource: - Annuaire de la Marine 1841

 

Petit fils d'Augustin, Raoul Thomazi : Médecin-chirurgien de la marine nationale. Né le 25 septembre 1811 - Le Croisic, 44. Décédé le 25 mai 1846 - 29 rue Royale, Brest (Finistère), À l'âge de 34 ans. Chirurgien de 2ème classe le 8 juin 1837 du port de Brest. Au 1er janvier 1841, chirurgien-major sur le brick-aviso "Badine" à BREST ( Antoine Lefebvre d'Abancourt, Cdt).  Mort d'une malaria contractée dans l'embouchure du Paraña (Brésil)

 

 

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements Jean-François Huberdeau

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010