-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Joseph Ange Léon Octave MORILLOT

 (1878 - 1931)

 

Source Facebook

 

Né le 29 août 1878 à SAINT-LUMIER-la-POPULEUSE (Marne) - Décédé le 27 avril 1931 à à RAIATEA (Océanie)

Frère d'Antoine Joseph Louis Roland de la promotion 1901.

Neveu de Jean Adrien Paul, promotion 1862

 

Entre dans la Marine en 1896

Aspirant le 5 octobre 1899.

Au 1er janvier 1900, sur le cuirassé "JAURÉGUIBERRY", Escadre de Méditerranée (Cdt Pierre DANIEL).

Au 1er janvier 1901, sur le croiseur cuirassé "POTHUAU", Escadre de Méditerranée (Cdt François RABOUIN).

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1901, port LORIENT.

Au 1er janvier 1902, en instruction à l'École de gymnastique et d'escrime; École des Fusiliers Marines à LORIENT.

Officier breveté Gymnaste.

Aux 1er janvier 1903, 1904, sur l'aviso-transport "DURANCE", Division navale du Pacifique (Cdt Henri ROZIER).

 

Versé dans le cadre de réserve le 20 février 1906; port LORIENT. Idem au 1er janvier 1921.

 

Complément

Se fixa en 1905 à Hurepiti à Tahaa : "île préférée entre toutes, île bénie où je suis seul, sans européens gêneurs, entouré d'indigènes, en pleine forêt de la mer aux crêtes, seul avec mes livres, mes pinceaux, mes chiens, et une compagne aux longs cheveux".

Il fonda une plantation et s'adonna pleinement à la peinture encouragé par son ami écrivain Victor Segalen, auteur du très célèbre roman "Les Immémoriaux". Ses œuvres colorées et tourmentées laissent une large place aux nus aux formes pleines et aux paysages chargés d'exotisme. Assez argenté, il s'installe dans un vaste domaine polynésien, plante des cocotiers, installe des vannières, mène une vie de grand seigneur, introduit taureaux et sangliers, possède une meute, mais plus encore que la chasse, sa passion c'est la peinture.

Il est possédé "de la volonté tenace d'arriver à dire par le pinceau ce qu'il voulait dire. J'ai brisé ma carrière uniquement pour peindre mes îles. Mon but est précis et très limité ! Quand je suis en France ou ailleurs qu'à Tahaa, même à Tahiti, je n'ai jamais pu ni dessiner ni peindre. Mon cerveau reste inerte !"

Le dessein d’Octave Morillot est donc de magnifier les sensations par une orchestration harmonieuse des couleurs et de la composition, de traduire des évocations de vie des vahine et des tane, sans aucun souci d’appartenir à un mouvement artistique ou à une école.

C'est d'un abus d'opium qu'il décéda en 1931.

Source web
 

En savoir plus

Feuilleter quelques pages / ICI

 

Il aura fallu attendre plus d’un demi-siècle après sa mort pour qu’un livre soit consacré à Octave Morillot, peintre français du début du XXe siècle. Sa vie (1878-1931) est pleine d’originalités et de contrastes : son milieu aristocratique le destine à une carrière militaire dans la Marine, mais ses différentes campagnes maritimes le conduisent vers de nouveaux horizons, et c’est sous le soleil des tropiques de la Polynésie française qu’il choisit de vivre et de peindre.

Source web

 

Octave Morillot peint par Gouwe

Source Facebook


 

La tombe d'Octave Morillot au cimetière d'Uturoa

Source web

 

 

Remerciements Jean Catherine

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm


 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !