-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Paul Aristide Gustave DELAGE

(1883 - 1946)

 

1911 / Etampes / Agence Meurisse

 

Né le 8 mars 1883 à LIMOGES (Haute-Vienne) - Décédé le 20 avril 1946 à PARIS XVIème (Seine).


Entre dans la Marine en 1901, Aspirant le 5 octobre 1904. Au 1er janvier 1906, port TOULON.

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1906.

Le 1er janvier 1908, sur le torpilleur "SARBACANE", Escadre de Méditerranée (Cdt Etienne LAGIER).

Le 13 novembre 1908, sur le contre-torpilleur "MOUSQUETON", 1ère flottille de torpilleurs de la Méditerranée à TOULON (Cdt Gontran De FARAMOND de la FAJOLE).

Aux 1er janvier 1911, 1912, port TOULON.

 

Extrait Ouest-France / 11 septembre 1911

 

 

Extrait Ouest-France / 25 juillet 1912

 

 

 

 

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Lieutenant de vaisseau le 29 septembre 1913.

Le 1er janvier 1914, détaché en congé sans solde, Hors cadre, à la Société anonyme des établissements d'aviation NIEUPORT.

 

Idem au 1er janvier 1918.

Versé dans le cadre de réserve le 11 mai 1918.

Chef ingénieur, il dessina en premier lieu le biplan Nieuport 10, puis le Nieuport 11, version réduite du 10 d'où son nom "bébé" et les autres avions Nieuport de la première guerre mondiale jusqu'en 1932, date de sa retraite. En 1918, la société reprit le nom de "NIEUPORT-DELAGE".


Cet Officier sera rappelé sous les drapeaux lors de la déclaration de guerre en 1914, et affecté sur le croiseur "FOUDRE" de septembre à novembre 1914. Il sera de l'effectif de l'escadrille des Nieuport de Port-Saïd de décembre 1914 à février 1915.

En mars 1915 il réintègre la firme Nieuport (car jugé plus utile dans ce rôle d'ingénieur dans cette firme, dans le développement à venir des hydravions dont la Marine a alors besoin).

Brevet de pilote de l'aéro club de France n° 219 obtenu à Vincennes le 29-8-1910.

Brevet de pilote militaire n° 24 obtenu à Vincennes (date ?)

Il effectue son 1er vol sur les hydravions de la Marine le 14-12-1912.

 

 

Monoplan hydro aéroplane. - L’enseigne de vaisseau Delage a réussi, à Meulan, s’envoler de l’eau. Voici un dessin représentant cette intéressante expérience. Le monoplan se pose par quatre supports sur un très large flotteur.
Les deux petits flotteurs de gauche et de droite, à l’extrémité de chaque aile, ont pour but de la défendre et de l’empêcher de toucher l’eau.

 

 

 

 

 

Extrait Ouest-France / 21 janvier 1935

 

 

En savoir plus sur les pilotes Marine 1910 - 1914

Cliquez sur le lien ci-dessus

 


Extrait L'Aérophile / 1er janvier 1910

 

 

 

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !