-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Jean de LABORDE

(1878 - 1977)

 

 

 

Le comte Jean Joseph Jules Noël de Laborde nait le 29 novembre 1878 à Chantilly.

En 1895, il entre à l'Ecole Navale avec le titre de comte, qui restera son surnom dans la marine : le comte Jean.  

Affecté en Extrême-Orient à sa sortie de l'Ecole Navale le 1er aout 1897, est nommé Enseigne de vaisseau en octobre 1900 et participe a la campagne de Chine.

Revenu en métropole, il est nommé lieutenant de vaisseau en 1908.

Entre 1909 et 1911 il participe aux opérations sur les cotes du Maroc. Il est ensuite renvoyé en Extrême-Orient sur le Dupleix.

C'est là, qu'intéressé par l'aviation il se fait livrer un Blériot, apprend seul à le piloter et survole Saigon.

Il obtient son brevet de pilote en Mai 1914

Pilote durant la guerre 1914, conduit une escadrille

 

 

Extrait Le Col Bleu / 1er janvier 1919

 

Source web

 

puis dirige le centre d’aviation maritime de Dunkerque.

 

Extrait Ouest-France / 30 novembre 1923 !

 

Extrait Ouest-France / 31 décembre 1923

 

Pionnier de l'Aéronautique navale, en 1925 est nommé chef de l’aéronautique navale et commande le Béarn, premier porte-avion français.

Le 8 août 1928 est nommé contre-amiral, à 50 ans

 

Extrait Ouest-France / 26 aout 1928

 

20 septembre 1928–15 octobre 1930 : commandant du secteur maritime de Toulon

13 septembre 1930 (effectif 19 novembre 1930) – 4 octobre 1932, commandant en chef de la 2e escadre

 

Remise de décoration à BREST au LV Barrault

Photo Fond Barrault / Brest, le 22 juillet 1932

 

4 octobre 1932 : vice-amiral

 

Extrait Ouest-France / 9 octobre 1932

 

4 octobre 1932 (effectif 28 novembre 1932) – 18 juin 1936, commandant en chef et préfet de la 4e région maritime (Bizerte)

 

Extrait Ouest-France / 25 avril 1936

 

....X....               

"Aïd el Sghir - Bardo Janvier 1936"  /  Au centre, en arrière plan (sous le X)

Remerciements Photo / Frédéric Traon

 

Départ du Résident Général pour le Maroc - mars 1936

Remerciements Photo / Frédéric Traon

 

18 juin 1936 (effectif 1er juillet 1936) – 31 août 1938, commandant en chef de la 2e escadre puis, le 15 août 1936 de l’escadre de l'Atlantique

31 janvier 1937–29 novembre 1940, membre du Conseil supérieur de la Marine

 

1937

Source Gallica / BNF

 

Extrait Ouest-France / 18 février 1937

 

27 septembre 1938, rang et appellation d'amiral (5 étoiles)

 

Extrait Ouest-France /  22 octobre 1938

 

18 septembre 1938–11 avril 1939 : inspecteur général des forces maritimes

11 avril 1939–2 septembre 1939 : inspecteur général permanent de l'hydrographie et président de la Commission permanente de contrôle et de révision du règlement d'armement et de la Commission supérieure des naufrages et du Comité hydrographique et vice-président de la Commission des phares

27 août 1939–20 août 1940 : commandant en chef des Forces maritimes de l'Ouest « Amiral Ouest »

 

Extrait Ouest-France /  28 novembre 1939

 

Extrait Ouest-France /  25 janvier 1940

 

 

Date ?

 

 

 

Vidéo / Journal de guerre du 3 février 1940

"Visite d’Albert Lebrun à la Marine nationale. (à partir de 11')  /  Amiral à 13'30

 

Lien web

 

Dans le port de Brest, Albert Lebrun, président de la République, rend visite à la Marine. Accompagné de l’amiral Darlan et de César Campinchi, ministre de la Marine, il se rend tout d’abord à bord du contre-torpilleur « Le Fantasque » puis du cuirassé « Strasbourg » tandis que, rapportant des propos de Winston Churchill, le commentateur dresse un bilan positif de la guerre sur mer. Albert Lebrun participe ensuite à une cérémonie à l’Ecole navale au cours de laquelle il remet les insignes de grand-croix de la Légion d’honneur à l’amiral Jean de Laborde."

 

 

23 avril 1940

 

Après l’armistice est nommé chef des forces de haute mer (FHM), unité nouvellement créée

25 septembre 1940–1er janvier 1943 : commandant en chef des forces de haute-mer

 

Extrait Ouest-France /  26 octobre 1940

 

25 septembre 1940 : atteint par la limite d’âge, devrait être placé dans la section de réserve mais réactivé à la tête de la FHM pour 2 ans.

 

1941

 

A la fin de cette période, le 14 novembre 1942 devait être remplacé par l’amiral Gouton, mais devant l’entrée des Allemands en zone libre la mutation est reportée

Hostile aux Britanniques depuis l'attaque de Mers el Kébir lorsque les Alliés envahissent l'Afrique du Nord (opération Torch), il propose que la flotte française attaque en représailles, plan rejetée par le ministre de la Marine, l'amiral Gabriel Auphan.

Dès le 11 novembre 1942, l’amiral Darlan, depuis Alger, lui donne l'ordre de rallier les Alliés mais ses sentiments personnels empêchent toute évolution de la situation lors des deux dernières semaines de novembre à Toulon

Le 27 novembre 1942, conformément aux ordres de l’amiral Darlan datant de juin 1940, l’amiral de Laborde ordonne la sabordage de la flotte de haute mer devant l’entrée des Allemands dans le port de Toulon

1er janvier 1943 – 1er avril 1943 : placé en congés d’armistice

1er avril 1943 : placé dans la section de réserve

Révoqué le 5 août 1944

28 mars 1947 : condamné à la peine de mort, commuée en 15 ans de détention. Gracié par le président de la République Vincent Auriol après 6 ans de prison à Clairvaux, libéré en septembre 1951.

1er juillet 1959 : est amnistié en ce qui concerne l'arrêt du 28 mars 1947.

25 avril 1950 : Versé en "2ème section" à compter du 28 mars 1947

Décédé le 30 juillet 1977 à l’âge de 98 ans à Castillon-la-Bataille en Gironde

L’amiral de Laborde a détruit ses archives personnelles ne laissant que quelques notes.

Celles-ci sont déposées au S.H.M. de Vincennes en fonds privé. Sous-série GG2 - 242.
 


Décorations

Légion d'honneur : chevalier (31 décembre1912), officier (18 mars 1915), commandeur (27 décembre 1924), grand Officier (28 jui1935), grand-croix (1er janvier 1940)

Médaille militaire

Croix de guerre 1914-1918 avec 3 palmes et 1 étoile de vermeil

Croix de guerre 1939-1940 avec 1 palme

Mérite maritime : officier (11 juillet 1936) puis commandeur (27 mars 1939)

Médaille commémorative de la campagne de Chine 1900-1901

Médaille commémorative de la campagne du Maroc 1909,agrafe Casablanca

Médaille coloniale, agrafe Tonkin

Distinguished Service Medal ( États-Unis)

Grand-croix de l'ordre Ouissam Alaouite ( Maroc)

Distinguished Service Cross ( Royaume-Uni)

Grand Cordon du Nichan Iftikhar (Tunisie)

 

En savoir plus sur les pilotes Marine 1910 - 1914

Cliquez sur le lien ci-dessus

 

 

 

Remerciements André Coutard

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements photo / Fabienne Guennec - Fond Barrault

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !