-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Paul de FLOTTE de BEUZIDOU

(1734 - 1801)

 

 



Né le 23 novembre 1734 à PARIS (Seine) - Décédé le 14 mai 1801 au Beuzidou (Saint Urbain, Finistère).

Fils de Pierre de FLOTTE (1695-1751) et de Louise Françoise MARTIN.

Marié en 1761 avec Marie Jeanne Le VOYER (+1819).

Un petit fils, Paul, promotion Ecole Navale 1832

 

Il entre dans les Gardes de la Marine le 31 mars 1757.

Il est embarqué le 1er octobre 1757 sur le vaisseau de 80 l’Océan dans l’escadre du chef d’escadre BERTET de La CLUE SABRAN.

15 juillet 1757 : il est Garde du Pavillon Amiral.

18 août 1759 : il participe à la bataille de Lagos contre l’escadre anglaise de BOSCAWEN au cours de laquelle son bâtiment est capturé, il est blessé, fait prisonnier, en ne rentre en France que le 11 avril 1760.

25 mai-28 septembre 1762 : il fait campagne en Méditerranée dans l’escadre de BOMPARD à bord du Protecteur.

30 mai 1763 : il est nommé sous-Brigadier.

1er octobre 1764 : il est nommé Enseigne de Vaisseau.

16 juillet 1765 : il est nommé Lieutenant d’artillerie en second.

23 juillet 1768-19 avril 1769 : il sert sur la gabare le Gros Ventre qui effectue des transports de bois pour les arsenaux de la marine.

10 octobre 1771 : il est embarqué sur la frégate la Flore chargé d’expérimenter les horloges marines no 6 et no 8 de Ferdinand BERTHOUD, en compagnie de J.C. de BORDA, de l’astronome PINGRE et du dessinateur P. OZANNE.

Ayant quitté Brest le 26 octobre la Flore fait escale à Cadix, Madère, aux Canaries, à Gorée, aux îles du Cap Vert, puis rejoint les Antilles.

Elle remonte jusqu’à Terre Neuve, croise le long des côtes de la Norvège, du Danemark, explore laBaltique, la mer du Nord les côtes d’Ecosse et d’Angleterre avant de rentrer à Brest le 8 octobre 1772.

1er mai 1772 : il est nommé Lieutenant en premier au second bataillon du régiment de Bayonne.

1er janvier 1775 : il est nommé Lieutenant en premier de bombardiers.

30 novembre 1776 il est attaché à l’artillerie.

4 avril 1777 : il est promu Lieutenant de Vaisseau, et le 1er juillet Capitaine en second d’apprentis canonniers.

1er janvier 1778-14 avril 1778 : il est embarqué sur la frégate de 32 la Pallas.

 

Remerciements Bernard Dulou

 

15 avril-3 octobre 1778 : il est embarqué sur la frégate l’Andromaque.

Il participe le 27 juillet 1778 à la bataille d’Ouessant remporté par le Lieutenant général GUILLOUET d’ORVILLIERS sur le Vice- Amiral anglais KEPPEL.

4 octobre 1778-8 mars 1781 : il sert sur le vaisseau de 74 le Robuste dans l’escadre de C.H. d’ESTAING et participe le 6 juillet 1779 à la bataille de la Grenade contre l’Amiral anglais BYRON, puis à l’expédition de Savanah du 16 septembre au 9 octobre 1779.

Le 1er avril 1779 il avait été nommé Capitaine en premier de bombardiers.

En 1780 il prend part aux trois combats de la Dominique (17 avril, 15 et 19 mai 1780) contre l’Amiral RODNEY, avec l’escadre de du BOUËXIC de GUICHEN.

7 mars 1781 : il est promu Lieutenant- Colonel.

15 septembre 1782 : il est promu Capitaine de Vaisseau.

En 1782 : avec de BORDA et BLONDEAU (professeur de mathématiques) il est chargé par l’Académie de Marine de faire un rapport sur un compas proposé par de GAULLE.

9 octobre 1782-23 février 1783 : il commande en second le vaisseau de 74 le Destin puis le vaisseau le Diadème du 27 février au 13 avril 1783.

1er mai 1786 et jusqu’en 1790 : il exerce les fonctions de Directeur de l’école des élèves canonniers à Brest.

1er janvier 1793 : il est promu Contre-Amiral.

30 novembre 1793 : il est destitué comme noble par le Comité de Salut Public. Une lettre du 2 prairial an IX dit que sa retraite est réduite de 6000 francs à 1000 francs et qu’il est retiré à la campagne, paralysé et chargé d’une nombreuse famille.

Une source précise qu’il combattit dans les rangs de la chouannerie.

 

Il est membre adjoint de l’Académie Royale de Marine le 21 mars 1774, membre ordinaire le 2 décembre 1784, vice directeur en 1789 et Directeur en 1790.

Il est membre de la Société des Cincinnati de France.

 

SOURCES : Philippe Henrat, bio Flotte, CTHS La France Savante. Jean Mascart, La vie et les travaux du chevalier de Borda (p 551).
 

 

Remerciements Patrick Labail

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !