-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

Jacques Trolley de Prevaux

(1888 - 1944)

 

 

Né le 2 avril 1888 à PARIS VIIème - Fusillé le 19 août 1944 à BRON (Rhône).

 

Fiche Mémorial


Entre dans la Marine en 1906

Aspirant le 5 octobre 1909. il embarque sur le croiseur CHARLEMAGNE en Méditerranée (Cdt Maurice MORIER).

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1911.

Il passe sur le croiseur "DESCARTES", division d'AMÉRIQUE et de TERRE-NEUVE.

En 1914, il est Second sur le "FANFARE", puis Officier canonnier sur le "CHASSEUR".

En 1916, sur le cuirassé "PARIS", puis Second sur la canonnière "DILIGENTE" affectée aux patrouilles de la Méditerranée orientale.

Lieutenant de vaisseau en août 1917, il est breveté pilote de dirigeable et commande le centre de dirigeables de MARQUISE-RIXENT (Pas-de-Calais), puis de MONTEBOURG (Manche) de 1917 à 1919.

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Au 1er janvier 1921, à PARIS, à l'État-major particulier du Ministre de la Marine.

Capitaine de corvette le 25 juillet 1923.

 

Extrait Ouest-France / 10 avril 1924

 

 

Extrait Ouest-France / 22 septembre 1926

 

Remerciements Dominique Duriez

 

Officier de la Légion d'Honneur.

Capitaine de frégate le 17 janvier 1928.

Capitaine de vaisseau en août 1937

 

Extrait Ouest-France / 10 mai 1938

 


Mis en congé en novembre 1941, il entre aussitôt dans la Résistance sous le pseudonyme de "VOX", le réseau franco-polonais F2.

En mai 1943, il prend la direction du sous-réseau "ANNE" couvrant les secteurs de TOULON, NICE, MARSEILLE, fournissant aux Alliés des renseignements importants, précis sur le dispositif allemand, qui faciliteront considérablement le débarquement en Provence le 15 août 1944....

Il est arrêté par les Allemands le 29 mars 1944 avec sa seconde épouse Lotka (résistante également). Internés à MONTLUC, torturés puis fusillés à BRON tous les deux....


Contre-amiral à titre posthume

Inhumé à la Nécropole nationale de la DOUA à VILLEURBANNE.

 

 

Autres informations :

Trolley de Prévaux est sans aucun doute la personnalité la plus romanesque et, à la fois, la plus attachante parmi les officiers de Marine engagés dans la Résistance intérieure avant novembre 1942.

Entré à l'Ecole navale en 1906, il fait partie des plus brillants officiers détenteurs du brevet d'aéronautique de sa génération. Homme d'action, il n'en est pas moins homme du monde. Il occupe ainsi les fonctions d'attaché naval à Berlin entre 1927 et 1930.

En juin 1940, alors qu'il est capitaine de vaisseau, l'armistice le surprend à Alexandrie, où il commande le croiseur Duguay-Trouin. A l'inverse de certains de ses camarades (Estienne d'Orves, Auboyneau, etc.), il ne rallie pas la France libre, au lendemain de la signature de l'accord entre l'amiral Godfroy et son homologue britannique, l'amiral Cunningham.

Rapatrié en métropole pour raisons de santé, au début de 1941, il est nommé président du Premier Tribunal Maritime permanent de Toulon en juillet, avant d'être placé en congé d'activité en décembre sur ordre de l'amiral Darlan, qui se méfie de cet officier "gaulliste".


Limogé de la Marine, il entre dans le réseau franco-polonais F.2, au début de l'année 1942, d'abord comme simple agent. En novembre 1942, il envisage de rallier Londres, mais décide finalement de rester en France. D'une part, il s'estime plus utile en métropole qu'à Londres. D'autre part, sa femme, juive d'origine polonaise et résistante à ses côtés, est enceinte. Au printemps 1943, alors qu'il vient de se recevoir le Distinguished Service Order des Britanniques, il est nommé à la tête du secteur de Nice et devient ainsi l'un des principaux responsables du réseau.

C'est à Marseille qu'il est arrêté par la Gestapo en mars 1944. Emprisonné à la prison de Montluc, il est exécuté à Bron le 19 août 1944. Sa femme Lotka subit le même sort.

Promu au grade de contre-amiral, il sera fait Compagnon de la Libération à titre posthume.

 

 

Source Web

 

Fiche sur site Compagnon de la Libération / Lien web

 

 

Extrait Cols Bleus / 10 janvier 1987

Remerciements Dominique Duriez

 

 

Projet en cours

A suivre ....

 

 

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010