-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Louis Auguste TEXEREAU

(1823 - 1862)

 

 

 

Né le 30 mars 1823 à POITIERS (Vienne) - Décédé le 15 février 1862 à ROCHEFORT (Charente maritime)

Fils de Jacques Porchaire Texereau, magistrat, juge d'instruction et de Suzanne Aurore FONTENEAU, son épouse

Epouse à Brest (Finistère) le 6 mai 1852 Henriette Adèle DUGAT

 

Entre dans la Marine en 1838.

Élève de 2ème classe (Aspirant) le 1er septembre 1840, port ROCHEFORT.

Enseigne de vaisseau le 8 février 1845.

Au 1er janvier 1847, sur la corvette "MEURTHE", Station des Îles MARQUISES (Cdt Jules LEFRAPER).

Au 1er janvier 1849, sur la corvette "ALCMÈNE", Station de l'OCÉANIE et des côtes occidentales d'AMÉRIQUE (Jean COUDEIN, Cdt).

Lieutenant de vaisseau le 1er juillet 1852

Chevalier de la Légion d'Honneur, en 1853

Au 1er janvier 1857, port BREST.

 

Source Twitter / 27 mars 2021

 

Au 1er janvier 1860, port ROCHEFORT.

 

Décédé à son domicile au 42 rue des Fonderies
 

 

Autres informations :

Officier en second sur la corvette à voiles "ALCMENE", qui se perdit sur la plage de Bayly’s Beach, sur la côte N.W. de la Nouvelle Zélande en juin 1851.

Louis Auguste TEXEREAU était né en 1823 à Poitiers. Entré à l’école navale sur "l’ORION" en 1839, élève de 1° classe en 1843. Embarqué sur "l’URANIE", sa santé délicate, qui marquera toute sa carrière, obligea à le rapatrier de Rio de Janeiro. Enseigne de vaisseau en 1845 il était affecté en 1848 sur "l’ALCMENE" où il assurait les fonctions d’officier en second. Sa conduite lors du naufrage lui valu un témoignage de satisfaction du ministre en 1852 et la croix de chevalier de la Légion d’Honneur en 1853.

Nommé Lieutenant de vaisseau le 1er juillet 1852, il servit l’année suivante en Guyane où il commanda la goélette locale "l’ILE D’ENET". En 1854 à bord de la frégate "HELIOPOLIS", il se trouvait sur la côte occidentale d’Afrique quand il fut hospitalisé à Gorée et rapatrié sur le "CROCODILE".

Affecté pour raison de santé à résidence fixe, il assurait les fonctions de capitaine d’habillement, d’armement et de casernement à Rochefort, où le CF JULIEN-LAFERRIERE, en 1859, alors Cdt de la division des équipages, estimait qu’il s’acquittait « de ses fonctions avec intelligence, beaucoup de zèle et d’exactitude ».

C’est à ce poste qu’il décéda le 15 février 1862, des suites d’une dysenterie contractée en Afrique.
 

Source web

 

 

Remerciements Gilles Tribouillard

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr