-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Antoine Marie François SANGUINETTI

(1917 - 2004)

 

    

 


Né le 9 mai 1917 au CAIRE (Egypte) - Décédé le 20 juillet 2004 à BASTALLICACCIA (Corse du sud)

Fils de Joseph Sanguinetti, substitut au contentieux du ministère égyptien de l’intérieur, et de Lucie Piétri, son épouse.


Il fait ses études, au collège Stanislas à Paris, à l’institution Saint-François-de-Salles à Evreux, à l’école Sainte-Geneviève à Versailles, puis au lycée Saint-Louis à Paris.

Il est admis au concours de l’école navale à Brest en 1937.

Enseigne de vaisseau de 2ème classe 1939

Enseigne de vaisseau de 1ère classe 1940

Ecole de pilotage 1940

 

 

Breveté pilote de chasse

En novembre 1942, il rejoint l’Afrique du Nord, intègre l’armée française de libération, et suit un stage de commando parachutiste.

Il est envoyé en mission secrète en Corse et en France occupée, et revient en Afrique du Nord par les Pyrénées en 1944.

Promu lieutenant de vaisseau, il participe au débarquement de Provence dans les commandos, et participe aux combats pour la libération de la France de 1944 et 1945.

Il est affecté à la mission militaire française en Chine et au Tonkin (Mission Sainteny 1945).

Il embarque ensuite comme pilote de chasse sur le porte avions « Arromanches » (1946 – 1948).

Il commande la 12ème flottille de chasse embarquée (1948 – 1950).

Il est ensuite affecté à Paris au service central de l’aéronautique navale (1951).

Il est promu capitaine de corvette en 1952.

Il est nommé chef de l’aviation embarqué sur le porte avions « La Fayette » (1952 – 1954).

 

Lien web

 

Il commande le secteur de défense aérienne de Tunisie (1954 – 1955).

Il suit les cours de l’école de guerre navale (1955 – 1956).

Il est ensuite affecté au centre d’entraînement de la défense aérienne à la mer (1956 – 1957), puis à l’état major de l’escadre de la Méditerranée en 1958.

Il est promu capitaine de frégate en 1958.

Il est nommé, en 1958, commandant en second de la demi brigade de fusiliers marins chargée de sécuriser le sous secteur de Nemours en Algérie et d’assurer l’étanchéité du barrage frontalier, sous le commandement opérationnel du général commandant le secteur ouest algérien.

 

 

En 1959, il est volontaire pour prendre le commandement du bataillon d’intervention de fusiliers marins, à cinq compagnies de combat, détaché de la DBFM, pour participer aux grandes opérations dans le secteur d’Aïn Séfra, sous le commandement du général commandant de la zone ouest oranais. Le bataillon de marche BIFM est ensuite détaché, sous les ordres du général commandant les forces françaises en Algérie pour participer à la grande opération « Jumelles » dans le Constantinois.

 

 

 

Inspection du bataillon par le CV Merlet (EN 30), commandant de la DBFM, avant embarquement le 5 juillet 1959 sur le LSD Foudre à Nemours, à destination de Bougie en Kabylie.

 

 

A la fin de l’opération, en octobre 1969, le bataillon est rapatrié sur le secteur de Nemours sous le commandement du CC Demay (EN 40) qui avait succédé au CF Sanguinetti.

Il est nommé officier de liaison auprès de l’état major de l’OTAN de la 6e flotte américaine à Naples (1960 – 1961).

Il prend position publiquement contre le putsch des généraux en Algérie, en avril 1961.

Il commande la base aéronautique navale de Saint Mandrier (1962 – 1963).

 

Extrait Cols Bleus / 25 février 1962

 

Il est promu capitaine de vaisseau en 1963.

Il est affecté à Paris à l’état major de la marine, à la division de l’aéronautique.

Il commande la base aéronautique d’Hyères de 1966 à 1967.

 

Extrait Cols bleus / Remerciements Thierry Le Breton

 

 

Il commande le porte avions « Clémenceau » de 1967 à 1968.

 

Extrait Cols bleus / 12 octobre 1968

 

Il est admis comme auditeur au Centre des hautes études militaires, et à l’institut des hautes études de défense nationale (1968 – 1969).

Il est promu contre amiral en 1969.

Il est alors nommé commandant l’arrondissement maritime de Rochefort (1969 – 1970).

 

Extrait Cols bleus / 11 octobre 1969

 

Puis il commande les porte-avions et l’aviation embarquée (1970 – 1972).

 

Extrait Cols Bleus / 9 janvier 1971

 

Visite du Président Pompidou, à Toulon, le 19 juin 1971

 

Visite du Président Pompidou à Brest, le 22 octobre 1971

 

Il est promu vice amiral (1972).

Il est nommé major général de la Marine (1972 – 1974).

 

Extrait Cols bleus / 5 octobre 1974

 

Il est promu Vice amiral d’escadre (1974)

Après l’élection présidentielle de 1974, il critique ouvertement et à plusieurs reprises la politique du nouveau président de la république, qu’il juge peu ambitieuse en ce qui concerne la marine nationale française.

 

Extrait Cols Bleus / 21 décembre 1974

 

Il est nommé membre du conseil supérieur de la marine (1974 – 1975), et président de la commission permanente des essais des bâtiments de la flotte (1975 – 1976).

En 1976, il est mis à la retraite anticipée.

En 1983, il est réintégré dans les cadres et admis en deuxième section.

 

Le vice amiral d’escadre Sanguinetti est titulaire de nombreuses décorations :

- Grand officier de la Légion d’Honneur,

- Croix de guerre 1939-1945, et théâtre des opérations extérieures,

- Croix de la valeur militaire,

- Médaille de la résistance, avec rosette,

- Médaille des évadés,

- Médaille de l’aéronautique,

- Médaille d’outre mer, avec agrafe « Extrême Orient ».
 

 

Remerciements Thierry Le Breton

 

 

 

Remerciements Alain Cloarec / Biographie et photos

Source “Trésor du patrimoine”, publiées en 2009, concernant la guerre d’Algérie (fascicule n° 6 “Le plan Challe”)

Remerciements Bernard Dulou



 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !