-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Médecin de la Marine -

 



Joseph Jean Guillaume ROUQUET

(1889 - 1960)

 

 

 

Né le Né le 5 mai 1889 à RIVESALTES (Pyrénées-Orientales) - Décédé le 3 mars 1960 à Le BOUSCAT (Gironde).

Fils de Jean et de Germaine ROUQUET

 

Entre dans la Marine en 1914.

Médecin auxiliaire de 2ème classe le 2 août 1914, port CHERBOURG.

Médecin de 2ème classe le 1er octobre 1915.

 

Note pour Monsieur le capitaine de vaisseau, Chef d’État-major de la 2e Escadre

En avril dernier, le Vice-amiral Commandant en chef a invité les commandants à lui adresser des propositions de décorations serbes en faveur des officiers de l’Armée navale qui avaient pu à un titre quelconque rendre des services à la cause serbe.

Monsieur le Docteur ROUQUET (J. J.), médecin de 2e classe de la Marine, est arrivé fin avril en Armée navale pour être destiné successivement : au "TOURVILLE", du 17 avril au 2 mai ; au "POTHUAU", du 2 mai au 13 juin ; au "DIDEROT", du 17 juin au 12 août, puis au VERGNIAUD à partir de cette date.

C’est tout récemment que j’ai su que le Docteur ROUQUET, dont j’apprécie beaucoup la manière de servir, avait à bord de la "SAVOIE", où il était embarqué comme médecin, contribué à l’évacuation de l’Armée serbe.

Pendant les mois de janvier et février 1916, il a fait avec la Savoie six voyages de Valona à Corfou, transportant ainsi à chaque voyage 3.000 passagers décimés par le choléra et le typhus.

En juillet 1916, il a encore transporté, toujours avec la Savoie, 5.000 soldats environ de Bizerte à Salonique en dix voyages.

Au total, vingt-trois mille soldats transportés.

Sa conduite a été assez remarquée pour qu’il ait obtenu la médaille française des épidémies. 

Mais il serait très heureux de voir consacrés par une décoration les services qu’il a rendus à ce pays allié.

Pour moi, il n’est pas douteux qu’il aurait été proposé en mai 1917 si, à ce moment, il avait été embarqué de façon stable sur un bâtiment, s’il avait connu la demande de proposition du Commandant en chef, si le Commandant du Tourville ou du Pothuau avaient, comme je viens de les apprendre, connu ses titres ré... à cette distinction parfaitement méritée.

J’ai donc l’honneur de vous proposer de demander pour lui l’ordre de Saint-Sava de 3e classe qui a été donné par Son Altesse Royale le Prince Régent de Serbie à des médecins de son grade à l’occasion du 14 juillet 1918.

A mon avis, ce serait très justement réparer une omission occasionnée par les circonstances.

Bord, Moudros, le 23 septembre 1918.

Le Capitaine de vaisseau Eng, Commandant, "

 

Croix de Guerre.

Médecin de 1ère classe le 22 février 1920.

Au 1er janvier 1921, port CHERBOURG.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 22 juillet 1923.

 

Ne figure pas dans les effectifs 1932.

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web

 

 

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !