-------

 

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Ingénieurs du Génie maritime -




Jean Jacques Léon ROQUEBERT

(1880 - 1963)

 

 

Né le 21 décembre 1880 à PARIS VIIIème (Seine) - Décédé le 21 mars 1963 à NEUILLY-sur-SEINE (Hauts-de-Seine)

Fils d'André Jacques et de Léonie DUCLOUX

Marié le 23 juin 1908 à PARIS (Seine) avec Marie Thérèse Blanche CHAUMET.

 

Élève de l'École polytechnique en octobre 1899, opte pour le Génie maritime.

Ingénieur de 3ème classe le 1er octobre 1901.

Aux 1er janvier 1903, 1904, à PARIS.

Ingénieur de 2ème classe le 1er octobre 1903.

Au 1er janvier 1906, à la Direction des constructions navales du 1er arrondissement maritime à CHERBOURG, attaché aux diverses sections, notamment affecté à l'Arsenal de CHERBOURG, il travaille sur des torpilleurs puis se consacre aux sous-marins qui deviendront sa spécialité.

Ingénieur de 1ère classe le 10 novembre 1906.

Aux 1er janvier 1909, 1911, même affectation, à CHERBOURG.

Aux 1er janvier 1911, 1912, idem et chargé des cours de charpentage, électricité, géométrie descriptive à l'École secondaire de Maistrance.

Idem au 1er janvier 1914, et attaché aux diverses sections de la Direction des constructions navales du 1er arrondissement maritime à CHERBOURG.

Ingénieur principal le 21 août 1914.

Au 1er janvier 1915, même affectation.

Au 1er janvier 1917, à PARIS, au Service technique des constructions navales.

Idem au 1er janvier 1918.

Ingénieur en chef de 2ème classe le 1er mai 1919.

Au 1er janvier 1921, à PARIS, même affectation et chargé des cours de sous-marins à l'École d'application du Génie maritime.

Ingénieur en chef de 1ère classe le 9 janvier 1925.

Au 1er janvier 1932, à PARIS, Sous-directeur du Service technique de la Direction centrale des constructions navales.

Ingénieur général de 2ème classe le 2 avril 1935.

Au 1er janvier 1937, Directeur des constructions navales de la 2ème Région maritime à BREST.

 

 

Commandeur de la Légion d'Honneur.

 

 

Complément :

"Après la Première Guerre mondiale, il étudie la reconstitution de la flotte des sous-marins.

Il élabore les plans de la majeure partie des bâtiments de ce type en 1939; les "REQUIN", "REDOUTABLE", les mouilleurs de mines type "RUBIS", "MINERVE".

 Ingénieur en chef de 1ère classe en janvier 1925.

En 1933, Directeur des constructions navales du 3ème arrondissement maritime à LORIENT.

Ingénieur général de 2ème classe en avril 1935.

En 1936, Directeur des constructions navales du 2ème arrondissement maritime à BREST.

Il accélère les travaux d'achèvement du cuirassé "RICHELIEU", qui prend la mer en juin 1940.

Ingénieur général de 1ère classe en novembre 1939.

À BREST après la défaite de 1940, il s'oppose aux exigences allemandes.

Arrêté en septembre, il est libéré sur intervention gouvernementale.

Inspecteur général des constructions navales à l'Amirauté, il quitte le service actif en décembre 1942."
 

 

 

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Mécaniciens

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010