-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Henri Louis Victor Mars ROLLIN

(1885 - 1955)

 

 

 

Né le 11 septembre 1885 à SAINT-MALO (Ille-et-Vilaine) - Décédé en 1955


Entre dans la Marine en 1903

Aspirant le 5 octobre 1906; port BREST.

Au 1er janvier 1908, port BREST.

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1908.

Au 1er janvier 1909, sur le croiseur "CASSARD", Escadre du Nord (Cdt François BOYER).

Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "JAURÉGUIBERRY", 2ème Escadre (Cdt Ernest GERVAIS).

Au 1er janvier 1912, sur le cuirassé "CONDORCET", 1ère Escadre (Cdt Ferdinand De BON).

Au 1er janvier 1914, port BREST.

Lieutenant de vaisseau le 11 mars 1917.

En 1917, Commandant du patrouilleur auxiliaire, le chalutier 'PARIS-II", coulé par une batterie terrestre turque dans la crique du Cap AVOVA le 13 décembre 1917.

Fait prisonnier.

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Cité à l'ordre de l'Armée navale en 1919 : "ex commandant du PARIS II, a été attaqué à courte distance, le 13 décembre 1917 par une batterie turque, a riposté avec vigueur, se faisant couler plutôt que d'amener son pavillon. Fait prisonnier a su, par son attitude, s'attirer le respect et la sympathie de ses ennemis.

 

Extrait

 

 

                                                                                           

 

JUGEMENT - Compte-rendu du "Petit-Var" du 9 décembre 1919.

"Après une courte délibération, le Conseil rapporte un jugement déclarant à l'unanimité le Lieutenant de Vaisseau Rollin non coupable sur les cinq questions posées, et M. le Capitaine de Vaisseau Meleart, appelant devant le Conseil le jeune officier invite à se ranger derrière lui, ceux de ses hommes qui ont déposé aux débats ainsi que Madame Buino et son jeune fils, et il dit au Commandant Rollin qu'il est heureux et fier de lui faire part de son acquittement et de le féliciter ainsi que tous ceux du Paris II; il adresse un souvenir ému à ceux qui sont tombés dans le combat et termine ainsi :
"Honneur et gloire au Paris II, à son vaillant Commandant, et à son héroïque équipage !"
La séance est levée; des mains amies se tendent vers M. Rollin, les juges serrent celles de tous les survivants et saluent respectueusement Madame Buino."

 

Officier de la Légion d'Honneur, le 16 juin 1920

Croix de Guerre.

Au 1er janvier 1921. port BREST.

Versé dans le cadre de réserve le 20 décembre 1924.

 

Extrait Ouest-France / 30 décembre 1924

 

Capitaine de corvette de réserve le 2 mai 1930.

 

 

Dossier Légion d'Honneur / Lien web

 

 

Complément

Il a écrit un ouvrage qui a eu beaucoup de lecteurs en son temps et qui sert encore aux historiens, édité chez Delagrave en 1931 : La révolution russe, ses origines, ses résultats (2 tomes)

Il a longtemps été correspondant du journal Le Temps en URSS et il était déjà en Russie en 1918.

On considère qu'il fut le premier a diagnostiquer que Le protocole des sages de Sion était un faux.

C'était un fin collectionneur et il a longtemps possèdé les manuscrits de Babeuf.

 

 

Remerciements complément / Jean Esmein

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm


 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !