-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Pierre Edmond RENON

(1895 - 1967)

 

 

 

Né le 21 mai 1895 à PARIS VIII (Seine) - Décédé le 12 décembre 1967 à PARIS XVIIe

Marié le 30 juin 1920, Paris VIIIe, avec Yvonne dite "Vona" de KERGARIOU, née le 8 août 1897 - Brest, Finistère, baptisée le 14 septembre 1897 - Plestin-les-Grèves, Côtes d'Armor, décédée le 4 février 1979

Baptisé le 17 juillet 1895 - Eglise de la Madeleine, Paris

Inhumé - Montparnasse (Paris)

Décédé à son domicile : Hôtel particulier du 4 avenue Gourgaud.

Messe d'obsèques le vendredi 15 décembre 1967 en l'église Saint-Louis des Invalides

 

Entre dans la Marine en 1914.

Promotion 1915

 

 

Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 1er juin 1917; port BREST.

Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 13 juillet 1918.

En service au Bataillon de Fusiliers Marins, cité à l'ordre de l'Armée navale en février 1919 : "Vaillant officier, le 14 septembre 1918, s'est porté à l'assaut des positions ennemies avec le plus beau mépris du danger, faisant l'admiration de tous par sa bravoure. A été grièvement blessé au cours la progression ; amputé de la jambe droite. Une citation".

 

Officier avec une canne / Remerciements Hubert Cottin

 

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Croix de Guerre.

Au 1er janvier 1921, en service à la Flottille du Rhin ( Cdt Jean FERNET).

Lieutenant de vaisseau le 28 avril 1922.

Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1927.

Officier de la Légion d'Honneur.

Au 1er janvier 1932, Officier de Marine en surnombre atteint d'un invalidité minimum de 70%; inscrit au tableau d'avancement; port BREST.

 

 

Autres informations :

Admissible à l’Ecole navale en 1914, Renon préfère s’engager dans les fusiliers - marins.

Aspirant en 1916, embarqué sur le torpilleur Aventurier, il retrouve le front terrestre à l’été 1918 et perd une jambe. Breveté fusilier, il sert principalement sur des torpilleurs. Capitaine de frégate et second du croiseur Duquesne en 1937, il commande le contre-torpilleur l’Aigle l’année suivante.

 

Extrait Cols Bleus / 15 avril 1967

 

Extrait Le Nouvelliste du Morbihan / 15 novembre 1938

 

En juin 1940, il prend part au bombardement de Gênes et détruit une batterie côtière.

Second du Strasbourg à Toulon en septembre

 

Extrait Le Nouvelliste du Morbihan / 15 avril 1942

 

Capitaine de vaisseau en avril 1942, il est mis en congé d’armistice en juin 1943 et quitte le service en 1946.

 

Extrait Cols Bleus / 18 octobre 1952

 

 Extrait Cols Bleus / 25 octobre 1952

 

 

Extrait Cols Bleus / 27 septembre 1958

 

 

 

Cadre de direction à la Compagnie des Wagons-Lits

 

En 1964, il prend la direction de Fédération des anciens marins et marins anciens combattants.

 

 

Extrait Cols Bleus / 27 juin 1964

 

Extrait Cols Bleus / 28 novembre 1964

 

 

 


Sources : SHD/DM Vincennes : CC7 4e moderne 1335 / 2, 3062 / 32
Taillemite (Etienne), Dictionnaire des marins français, Paris, Ed. maritimes et d'outremer, 1982, p. 286 (4° 1574)

Notice historique - SHM transmise par André Coutard
 

 

Remerciements Marie José Devillers

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !