-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Médecin de la Marine -


Jean René Constant QUOY

(1790 - 1869)

 


 


Né le 10 novembre 1790 à MAILLE (Vendée) - Décédé le 4 juillet 1869 (Brest selon base Léonore) à ROCHEFORT (Charente Maritime)

Fils de Jean, maître chirurgien et de Marie Louise ARSONNEAU.

 

1806 : il entre à l’école de médecine de Rochefort.

1807 : il est nommé chirurgien auxiliaire de deuxième classe.

Octobre 1807-mars 1809 : il est embarqué sur la corvette Département des Landes en campagne aux Antilles.

1810 : il est embarqué sur le Jemmapes.

1810 : embarqué sur le brick Flibustier en croisière sur les côtes d’Espagne.

Avril 1811 : il est nommé chirurgien de 3ème classe.

Février 1812 : il est nommé chirurgien de 2ème classe.

1814 : il soutient sa thèse à Montpellier, il est docteur en médecine.

17 Septembre 1815 : il est embarqué sur la Loire, en campagne dans l’océan Indien.

1817-1820 : il est embarqué comme naturaliste et chirurgien major sur l’Uranie, avec GAIMARD, chirurgien, et GAUDICHAUD, pharmacien.

Il participe au voyage scientifique autour du monde dirigé par FREYCINET.

De retour par le cap Horn, en mai 1820, le navire s’échoua dans la baie Française proche des îles Falkland.

Rentré au Havre en septembre 1820 à bord de la Physicienne, il rapporte une moisson scientifique, notamment en zoologie.

1821 : il est nommé chirurgien de première classe.

Décembre 1824 : il est nommé professeur d’anatomie à Rochefort.

1825 : il est fait officier de la Légion d’Honneur.

Mars 1826-1829 : il est embarqué sur l’Astrolabe, chargé de la botanique dans l’équipe de DUMONT d’URVILLE.

Durant le voyage de trente- cinq mois il accumula les collections, rédigea des mémoires de zoologie et réalisa plus 6500 dessins qui provoquèrent l’enthousiasme de CUVIER et de GEOFFROY ST HILAIRE.

Il a été promu en avril 1828 second médecin en chef.

1829 il est affecté à l’hôpital de Rochefort.

Mars 1830 : il est élu membre correspondant de l’Académie des Sciences.

Il en fut écarté en 1832 à la suite d’une intrigue de la chaire de conchyliologie.

Il rédige des volumes de zoologie du Voyage de l’Astrolabe, publiés de 1832 à 1834.

Juillet 1835 : il est nommé Premier médecin en chef.

Il fut envoyé à Toulon à l’occasion de l’épidémie de choléra puis à Brest en janvier 1838.

Décembre 1848 : il est nommé inspecteur général du service de santé.

Il joue un rôle majeur dans l’amélioration du statut et de la condition des médecins de la marine, notamment sous les ministères DUCOS et CHASSELOUP-LAUBAT, jusqu’à l’arrêt de son activité en novembre 1858.

31 décembre 1852 : il est fait commandeur de la Légion d’Honneur.

 

En savoir plus / Lien web

 

Docteur Quoy, une figure historique locale à Saint-Jean-de-Liversay.

Source web

 

 

 

 

 

 

Son nom est cité dans de nombreux ouvrages et mémoires

Cité dans l’ouvrage en tète “historique de la médicine navale” par Bernard Brisou

Cité dans l’article de Médecine et Armées en historique des pharmaciens de marine, par JC Marc.

 

 

 

 


 

 

Pages de titre de certains travaux mémoires et rapports avec Gaimard :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien Wikipédia

 

SOURCES : Etienne Taillemite, Dictionnaire des marins français. P. Vergé Franceschi, Dictionnaire d’histoire maritime. Charles Maher, Eloge de JRC Quoy. Naissance et filiation, Archives de Vendée, état civil 1790 vue 130.


 

Remerciements Patrick Labail

 

 

Retour liste médecins

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !