-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Bruno Marc Marie Joseph NIELLY

(1955 - ....)

 

 

 

 

Né en janvier 1955 à Brest (Finistère).

Fils de Jean (Promo 1928), issu d'une famille qui, depuis trois siècles, a compté au moins un marin à chaque génération, il entre à l'École navale en 1974.

Petit-fils de Félix Marie joseph Le Moine, commissaire de 1ère classe de la Marine

Lien vers son oncle, Jehan Bazin, commissaire de la Marine

 

Bruno Nielly a essentiellement embarqué sur des bâtiments de surface, tout en participant durant quatre mois à la fin de la période d’armement du SNLE Le Tonnant, en 1979.

En 1981, il commande le dragueur Azalée, sert sur un escorteur d'escadre lors des opérations au Liban entre 1982 et 1984.

Pacha de l’aviso Jean-Moulin en 1988 puis de la frégate Montcalm entre 2000 et 2002, il participe entre ces deux commandements à de nombreuses opérations.

Désigné pour renforcer l’état-major de l’amiral commandant les forces maritimes en océan Indien (Alindien) au moment du conflit du Golfe, en janvier 1991, il réintègre Alindien en 1993 et participe à l’évacuation de ressortissants européens et djiboutiens du sud du Yémen.

Il embarque ensuite à bord du porte-avions Clemenceau en qualité d’officier de manœuvre.

Avec le groupe aéronaval, il sera présent en 1994 et 1995, en mer Adriatique, au cœur des opérations liées à l’éclatement de la Yougoslavie.


Après être passé, à Paris, au Centre d’enseignement supérieur de la marine et à la direction du personnel militaire de la marine, il est auditeur du Collège de défense de l’OTAN, à Rome, au premier semestre 2003.

En septembre de cette même année, il est nommé chef de la section Union européenne à l’état-major des Armées. A ce poste, il conseille et oriente la représentation militaire française auprès de l’Union européenne à Bruxelles pour les opérations européennes en Bosnie et en Afrique et pour la mise en place de nouvelles structures de sécurité comme l’Agence européenne de défense.

Après être retourné en 2005-2006 à la DPMM, il suit à Bruxelles le général Henri Bentégeat, nommé président du comité militaire de l’Union européenne, dont il devient le directeur de cabinet.

Devenu en 2007 contre-amiral, il participe avec le général Bentégeat à l’affirmation de l’Europe de la défense sur la scène internationale, en particulier avec l’opération Eufor/Tchad-RCA puis avec la planification et le lancement de l’opération Atalante de lutte contre la piraterie.


Le 4 août 2009, le contre-amiral Nielly prend le commandement de la zone maritime de l’océan Indien et devient, et restera le dernier amiral à avoir exercé ce commandement à la mer, depuis la Somme.

 

Source web et autres photos

 

En effet, le 24 octobre 2010, il sera le premier commandant de la nouvelle implantation militaire française aux Émirats Arabes Unis (IMFEAU).

Bruno Nielly est vice-amiral depuis le 1er mars 2010.

 


Par décret du 20 décembre 2010, le vice-amiral Nielly est nommé commandant de la zone maritime Manche et mer du Nord, commandant de l'arrondissement maritime de Cherbourg, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, à compter du 18 février 2011.

 

28 juin 2013
 


 

 

Complément familial

Le Vice amiral Nielly (1751 - 1833)

 

     

    Cliquez sur l'image pour agrandir

Extrait Cols Bleus / 30 janvier 1988

Remerciements Dominique Duriez

 

Extrait Cols Bleus / Décembre 2016

Pour lecture, cliquez sur cette image 

 

Remerciements Bruno Nielly

Remerciements Stéphane Giran

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010