-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Jean Louis NÉGADELLE

(1893 - 1944)

 

 

Né le 7 février 1893 à BREST (Finistère) - Tué le 25 août 1944 à BREST (Finistère).

Fils de Charles Joseph, Médecin de la Marine.

 

Fiche Mémorial

 

Entre dans la Marine en 1909, port TOULON.

 

 

Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 5 octobre 1912.

Il embarque sur le "KERSAINT", Division navale d'Extrême-Orient. Au 1er janvier 1914, sur le même bâtiment dans les mêmes eaux, puis dans le Pacifique (Cdt Joseph ROQUE). Au début des hostilités, toujours sur le "KERSAINT", il prend part à l'occupation des Îles SAMOA et la partie allemande de NOUVELLE-GUINÉE.

Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 5 octobre 1914.

 

Extrait Ouest-France / 13 septembre 1914

 

En 1915, il rentre en EUROPE. D'avril 1916 à mars 1919, affecté sur le sous-marin "NÉRÉIDE", en Méditerranée, puis à l'Escadrille de sous-marins de Bretagne.

Lieutenant de vaisseau le 11 novembre 1918.

En 1919, Second sur l'aviso "VILLE-D'YS", à TERRE-NEUVE. En 1920, en instruction à l'École supérieure d'électricité. Breveté Ingénieur.

Le 17 novembre 1920, Commandant le sous-marin "ARMIDE", 9ème Escadrille des sous-marins à TOULON.

1921: Chevalier de la Légion d'Honneur

Capitaine de corvette le 14 janvier 1927.

Capitaine de frégate le 4 avril 1931.

 Au 1er janvier 1932, inscrit au tableau de concours de la Légion d'Honneur

Contre-amiral en novembre 1940.

En congé d'armistice après le sabordage de la Flotte le 27 novembre 1942, il est rappelé en septembre 1943.

 

 

Extrait Ouest-France / 2 décembre 1943

 

 

Extrait Ouest-France / 22 décembre 1943

 

Chef de l'arrondissement de BREST, il sera tué lors d'un bombardement américain sur l'arsenal.

 

Extrait Cols Bleus / 10 mai 1946

 

Autres informations

Le lundi 7 août 1944, l'état de siège de Brest est décrété par les Allemands. Négadelle courant des risques personnels, licencie l'Arsenal. Les ouvriers et leurs cadres sont soustraits à l'emprise allemande. Quelques jours plus tard il donne l'ordre de dispersion aux officiers de Marine. L'accès de l'arsenal lui étant dès lors interdit, il se retire rue Neptune, puis établit son bureau à l'intendance maritime rue Louis-Pasteur, toujours sous la menace d'une arrestation. Sorti pour observer les effets d'un bombardement sur le port, il est tué le 25 août 1944 à 17h15, par un éclat d'obus américain, rue Kléber. (il avait 51 ans),

L'ingénieur Ravaud qui l'accompagnait a eu le bras arraché. La dépouille mortelle de Jean Négadelle a été transportée à l'hôpital Ponchelet par le CV Clatin.

Le 28 septembre, l'amiral a été inhumé dans la crypte du cimetière de Brest.

 


 

 

 

Remerciements André Coutard

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !