-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Ingénieurs mécaniciens -

 



Léon Fortuné Marius MIGNOT

(1863 - 1917)

 

 



Né le 4 juillet 1863 à MARSEILLE (Bouches-du-Rhône) - Décédé le 19 mars 1917 en mer, au sud de la SARDAIGNE, à 25 milles SW du phare SAN PIETRO.

Fils de Charles François Eugène et de Clarisse RAYNAUD

 

Fiche Mémorial

 

Entre dans la Marine en 1884.

Mécanicien principal de 2ème classe le 3 janvier 1896; port TOULON.

Au 1er janvier 1897, sur le croiseur "BUGEAUD", Escadre de Méditerranée (Raymond BIGANT, Cdt).

Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "SFAX", Division navale de l'Océan Atlantique (André COFFINIÈRES de NORDECK, Cdt).

Au 1er janvier 1900, sur le croiseur "SUCHET", Division navale de l'Océan Atlantique (Cdt André COFFINIÈRES de NORDECK).

Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le croiseur cuirassé "POTHUAU", Escadre de Méditerranée (François RABOUIN, Cdt).

En mars 1903, sur le cuirassé "GAULOIS", Escadre de Méditerranée (Pierre LE BRIS, Cdt).

Idem au 1er janvier 1904.

Aux 1er janvier 1905, 1906, sur le croiseur cuirassé "MARSEILLAISE", Escadre de Méditerranée (Cdt Émile GUÉPRATTE).

Mécanicien de 1ère classe le 22 avril 1906.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 29 décembre 1907.

Aux 1er janvier 1908, 1909, sur le cuirassé "DÉMOCRATIE", Escadre de Méditerranée (Cdt Alfred POIDLOÜE).

Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "MASSÉNA", Division des écoles de canonnage (Marie LACAZE, Cdt).

Au 1er janvier 1912, port TOULON.

Mécanicien en chef le 10 mai 1912.

Au 1er janvier 1914, sur le cuirassé "DANTON", 1ère Escadre, 1ère Armée navale (Cdt Émile FOURNIER).

Le 19 mars 1917, cet Officier à nouveau affecté sur le cuirassé "DANTON", disparaît en mer victime du torpillage du bâtiment.

Cité à l'ordre de l'Armée navale : " A fait preuve du plus grand calme et d'un sang-froid admirable. Par ses soins furent prises toutes dispositions judicieuses pour assurer le fonctionnement de l'appareil moteur après que le groupe des chaufferies avant eut été paralysé. S'est multiplié dans toutes les parties de son service. Mort pour la France.".

 

Jugement déclaratif de décès rendu le 16 octobre 1918 à BREST et transcrit dans cette commune le 16 novembre suivant.
Dernier domicile à TOULON.

 

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web
 

 

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Mécaniciens

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !