-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Médecin de la Marine -

 

 

Pierre Adolphe LESSON

(1805 - 1888)


 




 

Né le 24 mai 1805 à ROCHEFORT (Charente Maritime) - Décédé le 16 mai 1888 à ROCHEFORT (Charente Maritime)

Fils de René Clément, commis de la Marine et de Marie Estelle NICOLEAU.

Célibataire.

Un frère René Primevère (1794-1849), premier pharmacien en chef de la Marine à Rochefort. Membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie de médecine.

 

1815-1821 : il est apprenti ouvrier charpentier

1821 : il entre à l’Ecole de médecine navale de Rochefort

1823-1824 : il est élève chirurgien entretenu.

16 mai 1824 : il est nommé chirurgien de troisième classe.

Avril 1825-Janvier 1826 : il est embarqué sur la Durance en mission à Terre Neuve.

Juillet 1826 : il est nommé chirurgien de deuxième classe.

22 avril 1826-25 mars 1829 : il est embarqué, en qualité de pharmacien et botaniste, sur l’Astrolabe, sous les ordres de DUMONT d’URVILLE chargé de rechercher des vestiges du naufrage de LAPEROUSE.

Il participe à la circumnavigation entreprise, en compagnie des chirurgiens GAIMARD et QUOY.

26 avril 1831 : il est fait chevalier de la Légion d’honneur.

1832 : il publie un ouvrage consacré à la botanique observée au cours de son voyage autour de monde, accompagné de deux atlas décrivant plus de six mille variétés de plantes qu’il a rapportées et inventoriées.

Juillet 1834- Août 1837 : il sert sur le Hussard en mission à Terre Neuve, aux Antilles et au Mexique.

1837 : il obtient son doctorat en médecine à Montpellier, thèse présentée sur la dysenterie qui a frappé l’équipage, sans l’épargner.

1839 : il est embarqué sur le Pylade à destination du Rio de la Plata.

Il participe pendant la guerre de la Confédération, durant près de huit mois, au blocus de Buenos Aires (Argentine) par une flotte française, qui aboutit à l’obtention du statut de la Nation la plus favorisée.

Il passe ensuite le cap Horn, fait escale à Valparaiso avant de gagner les îles Mangareva (Océanie), les îles Marquises et Sandwich puis Tahiti.

Fin 1841 il est de retour en France après des escales à Valparaiso et sur les côtes d’Amérique de sud.

1843 : il est nommé médecin en chef des îles Marquises, annexées depuis 1842.

Il met en place les structures de santé sur les îles et passe six ans à organiser les soins, notamment pour les malades de la typhoïde.

30 décembre1846 : chirurgien de première classe de la marine dans les établissements de l’Océanie, il est promu second chirurgien en chef de la marine aux colonies.

1847 : il est membre du Conseil du gouvernement à Tahiti.

Novembre 1849 : il rentre en France pour raisons de santé.

Il est en congé d’invalidité avant sa mise à la retraite.

1883-1884 : il édite sa grande œuvre en quatre volumes Les Polynésiens, leur origine, leurs migrations, leur langage.

Membre de la Société d’anthropologie.

Il lègue ses collections à la ville de Rochefort, à la Société de géographie, à l’Ecole de médecine navale de Rochefort.

Une rue porte son nom à Papeete.

 

 

 

 

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web

 


SOURCES : bio P.H. Lesson, Devoirs de Mémoire, ouv.collectif ss dir. Dr Francis Louis, Ceux du Pharo. Base Léonore,LH/1617/1.

Remerciements Patrick Labail

Remerciements Bernard Dulou

 

 

Retour liste médecins

 

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !