-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Ingénieurs mécaniciens -

 



 Louis Marie Le PUTH

(1902 - 1988)

 

 


Né le 11 septembre 1902 à TRÉDREZ-LOCQUÉMEAU (Côtes-d'Armor) - Décédé le 22 août 1988 à LORIENT (Morbihan).

 

Entre au service en 1920.

Ingénieur mécanicien de 3ème classe le 1er octobre 1923

Ingénieur mécanicien de 2ème classe le 1er octobre 1925.

Ingénieur mécanicien de 1ère classe le 5 octobre 1929.

Aux 1er janvier 1932, 1937, port BREST.

Ingénieur mécanicien principal le 1er février 1837.

Ingénieur mécanicien en chef de 2ème classe le 10 avril 1941.

Ingénieur mécanicien en chef de 1ère classe le 1er juillet 1943.

Ingénieur mécanicien général de 2ème classe le 13 septembre 1946.

Au 1er janvier 1951, Chef du Service Technique des Machines (S.T.M.) à l'État-Major général de la Marine; Membre de la Commission centrale des marchés industriels.

Ingénieur mécanicien général de 1ère classe le 10 juillet 1952.

Au 1er janvier 1953, Chef du Service Technique des Machines (S.T.M.) à l'État-Major général de la Marine; Membre du Comité Technique; Membre de la Commission centrale des marchés industriels.
Idem au 1er janvier 1954, 1955.
Au 1er janvier 1959, Chef du Service Technique des Machines (S.T.M.) à l'État-Major général de la Marine; Membre de la Commission consultative centrale des marchés de la Marine Nationale; Membre de la Commission centrale des marchés industriels.

---

 

Port matriculaire BREST.

 

Certificat d'aptitude à la navigation sous-marine.

 

Grand-Officier de la Légion d'Honneur.

Croix de Guerre.

Médaille de la Résistance.

Officier du Mérite maritime.

Officier des palmes académiques.

Chevalier du Mérite agricole

 

Complément

Presse / Le Télégramme de Brest - 17 août 1998

Une assistance nombreuse a accompagné samedi matin Gisèle Villard et Yvon Le Puth, les enfants de l'amiral Louis Le Puth au cours d'une cérémonie officielle qui attribue le nom du glorieux marin à la place du port à Locguémeau.

« Ce fut une décision prise à l'unanimité du conseil municipal » note le maire, Joël Le Jeune, au moment de dévoiler le drapeau tricolore laissant apparaître la plaque commémorative de l'enfant de Trédrez, élevé chez les grands-parents à Kerpabu.

« L'amiral Louis Le Puth, décédé à Lorient le 22 août 1988, continuait à monter son attachement au port de ses origines en présidant les régates du 15 août en compagnie de ses amis d'enfance, en particulier Joseph Le Calvez et Yves Audern, le maire et l'adjoint de l'époque » indique Joël Le Jeune.

Matelot, ingénieur amiral La carrière de Louis Le Puth dans la marine nationale est un exemple de réussite.

Le jeune homme, remarqué par ses instituteur et professeurs, intègre en 1920 la toute nouvelle école des ingénieurs mécaniciens de la marine, à Brest.

Gravissant rapidement les échelons, il passe du grade de matelot à celui d'aspirant ingénieur mécanicien sur le « Jean-Bart ».

Son expérience et son sens de responsabilité lui valent la promotion d'ingénieur en chef en 1937.

A ce titre, il dirige le montage, les essais et la conduite des moteurs du contre-torpilleur « Mogador ».

La notoriété de l'amiral Le Puth s'applique aussi à des faits de résistance en 1940, alors qu'il occupe des fonctions importantes à la préfecture maritime.

Arrêté et incarcéré, l'amiral sera décoré de la croix de guerre 39-45 et de la médaille de la résistance.

Des qualités humaines remarquables Affecté à l'état major de la marine, en qualité d'amiral à l'âge de 44 ans seulement,

Louis Le Puth bénéficie de nombreuses citations prestigieuses dont celle du ministre Pierre Messmer qui évoque « ses éminentes qualités de chef, d'ingénieur et de marin ».

La place du port, tout nouvellement aménagée, portera le nom de l'enfant du pays qui laisse aussi le souvenir d'un homme actif.

« Expert maritime, ingénieur-conseil, vice-président de la société nationale de sauvetage en mer et membre de l'académie de marine, Louis Le Puth est crédité de qualités humaines indéniables : intelligence pénétrante, caractère énergique mais pondéré, autorité, sens des responsabilité.

Le maire rappelle que Louis Le Puth est aussi titulaire du grade d'officier du mérite maritime, du mérite agricole et de grand officier de la légion d'honneur.

« A ces nombreuses honneurs officiels, nous voulons y ajouter l'hommage de sa commune dont il a suivi les habitants en intervenants en leur faveur« conclut Joël Le Jeune, assisté du capitaine de vaisseau Jean-Michel Planeix, représentant l'académie de marine.

Les enfants de l'amiral Le Puth, Gisèle Villard et Yvon Le Puth, en compagnie du capitaine de vaisseau Planeix, du maire de la commune, Joël Le Jeune et des porte-drapeaux, ont dévoilé la plaque portant le nom de leur père.

 

 

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Mécaniciens

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !