-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Alfred François LENERU

(1843 - 1876)

 

 

Né le 14 décembre 1843 à PARIS IVème (Seine) - Décédé le 3 avril 1876.


Entre dans la Marine en 1859.

Aspirant de 2ème classe le 1er août 1861; port BREST.

Enseigne de vaisseau le 1er septembre 1865.

Participe au siège de PARIS, pendant la guerre de 1870 _ 1871

 

Extrait  La marine au siège de Paris : guerre 1870-71 (3e édition)

par le vice-amiral Bon de La Roncière-Le Noury d'après les documents officiels

 

Chevalier de la Légion d'Honneur le 8 décembre 1870.

Lieutenant de vaisseau le 11 août 1869.

 

Complément

Père de Marie Leneru, née à Brest le 2 juin 1875 (son père décèdera alors qu'elle avait 10 mois) - 94 rue de Siam

En mai 1887, à douze ans, à la suite d'une rougeole, elle devint sourde et aveugle. Sa mère poursuivit son éducation avec beaucoup de patience simplement par le toucher

Elle demeura sourde, mais sa vue s'éclaircit assez pour lui permettre de correspondre par écrit et de lire à la loupe. Elle mourut le 23 septembre 1918 à Lorient, suite à l'épidémie de grippe espagnole.

En 1908, elle envoya une nouvelle, intitulée La Vivante, à un concours littéraire organisé par Le Journal. Le prix qu'elle gagna fut son premier succès littéraire. Catulle Mendès, Fernand Gregh et Rachilde saluèrent avec enthousiasme le talent de cette jeune fille inconnue

Sa première pièce de théâtre, Les Affranchis fut publiée en 1908 avec une préface de Catulle Mendès. Elle resta cependant trois ans sans être jouée, bien qu'elle obtînt le prix de la « Vie heureuse ». Quelques-uns des amis de Marie Lenéru, dont le plus zélé était Léon Blum, entreprirent de lui trouver un théâtre. Finalement Antoine décida de programmer cette pièce à l'Odéon pour la saison 1910-1911. En 1927, après la mort de l'auteur, cette pièce fut reprise à la Comédie-Française.

En 1910, elle remporte un prix littéraire grâce à un récit, Le Cas de Miss Helen Keller, dédié à une jeune américaine sourde, muette et aveugle. Marie Lenéru nous remet en mémoire les difficultés rencontrées par cette américaine, qui démontra au monde qu’un handicap ne signifie pas être inférieur et qui devint la première personne handicapée à obtenir un diplôme

Après le succès des Affranchis, plusieurs de ses autres pièces se succédèrent : le Redoutable en 1912 à l'Odéon encore ; la Triomphatrice en 1917 à la Comédie Française ; la Paix en 1920 à l'Odéon. Elle a laissé d'autres pièces non jouées : la Maison sur le roc, le Bonheur des autres, les Lutteurs, le Mahdi.

Elle a également laissé un journal intime, tenu de 1893 jusqu'à sa mort en 1918. Elle y confie d'une âme stoïque, au jour le jour, ses souffrances et son appétit de beauté et de perfection intérieure qui la tourmentait. Sa foi religieuse s'obscurcit peu à peu, remplacée par une sorte de sérénité païenne et par un exaltation passionnée de la vie, qui se satisfaisait en écrivant. Ce journal intime, édité par Crès en 1922, a été partiellement réédité (sans les premières années) en 2007 aux éditions Bartillat

 

 

Inhumée au cimetière de saint Martin à Brest

Source web et autres informations

 

Dossier Légion d'honneur / lien web

 

 

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !