-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Jean Antoine Le BEGUE de GERMINY

(1727 - 1808)

 

 

Né le 1er décembre 1727 à NANCY (Meurthe et Moselle) - Décédé le 13 mai 1808 à LANDERNEAU (Finistère)

Fils de Léopold Joseph (1700-1758), Conseiller d’Etat, Garde de Sceaux et Chambellan du Duc Léopold 1er de Lorraine et Anne VOGHT d’ HUNOLSTEIN (1707-1760).

Marié en première noce en 1753 au Cap Français, St Domingue, avec Marie Catherine Le BRAY, décédée en couches à bord du navire qui la ramenait en France.

Marié en seconde-noce le 2 mars 1763 à Cleder, Finistère, avec Marie Josèphe de PERCEVAUX dame de Pen ar Coët, fille de Claude Marie, Chef d’Escadre.

Un petit fils, Léonce Marie Joseph entré dans la Marine en 1824

 

1747 : il est volontaire pendant six mois sur des navires garde-côtes.

1er avril 1748 : il entre dans les Gardes de la Marine à Brest.

2 juin- 16 novembre 1750 : il fait campagne sur la frégate la Mutine.

Il est ensuite envoyé à Nancy sur ordre du Maréchal de Belle Isle pour suivre les essais de l’alambic inventé en 1717 par le Dr GAUTHIER, médecin nantais, pour la distillation de l’eau de mer (cet appareil sera ultérieurement perfectionné par Pierre POISSONNIER et deviendra sa célèbre « cucurbite ».

Elle sera utilisée par BOUGAINVILLE sur la Boudeuse lors de son voyage.

1752 : la matricule des Gardes de la Marine de Brest le décrit comme « garçon bien fait, de l’esprit, de l’usage du monde de l’étude, passablement géomètre, plus fort dans la physique, manœuvrier très au fait des évolutions navales, dessine avec gout ».

23 mai 1754 : il est nommé Enseigne de Vaisseau.

26 mars 1755 : il est embarqué sue le vaisseau l’Espérance armé en flûte et chargé de transporter des troupes et approvisionnements à Louisbourg, Canada, dans la division du Chef d’Escadre PERIER de SALVERT.

Au retour il est blessé et son bâtiment capturé le 11 novembre 1755, avant toute déclaration de guerre, par les vaisseaux anglais Oxford, Revenge et Buckingham de l’escadre de WEST.

Il refuse de se considérer comme prisonnier de guerre en raison du caractère déloyal de sa capture et passe deux ans en captivité.

21 décembre 1757 : il est promu Lieutenant de Vaisseau, a pris rang le 1er janvier 1761.

16 mars-26 juillet 1758 : il sert sur le vaisseau de 74 l’Entreprenant dans la division de BEAUSSIER de LISLE et participe à la défense de Louisbourg contre la flotte de l’Amiral BOSCAWEN.

Son bâtiment ayant été incendié le 21 juillet 1758, il continue à se battre à terre où il commande une compagnie des troupes de la Marine jusqu’à la capitulation (27 juillet).

15 janvier 1762 : il est nommé Capitaine d’artillerie.

1er mai 1772 : il est nommé Lieutenant des Gardes du Pavillon Amiral du détachement de Brest.

1773 : il est chargé en second du détail de l’artillerie à Brest.

1er janvier 1775 : il est nommé Capitaine en premier de la compagnie des bombardiers à Brest dont il fait une pépinière de maîtres canonniers.

1er novembre 1775-15 novembre 1776 : il assure le commandement de la corvette de 20 l’Etourdie avec laquelle il transporte des troupes de France au Môle St Nicolas(Haïti) puis au Cap Français de St Domingue.

Il assure également aux Antilles la protection de bâtiments américains.

5 décembre 1776 : il est promu Capitaine de Vaisseau à prendre rang, il prit rang le 1er mars 1782.

1er juillet 1777 : il est nommé sous-directeur de l’artillerie à Brest puis Directeur de l’artillerie le 1er avril 1778.

Il inspecte les batteries côtières et celles du château de Brest.

1er mars1781-2 septembre 1782 : il commande le vaisseau le Magnanime dans l’escadre du comte de GRASSE.

Il participe au combat de la Martinique (17 avril 1781) contre l’Amiral anglais HOOD, à la bataille de la Chesapeake (5septembre 1781), à la prise de St Christophe (Antilles, 11 janvier-12 février 1782) et à la bataille des Saintes le 12 avril 1782 au cours de laquelle il est blessé.

Mis en cause, avec d’autres officiers comme d’ARROS d’ARGELOS (promo GM 1744), par le comte de GRASSE à la suite de cette dernière bataille et défaite, il est traduit devant le Conseil de guerre qui se tient à Lorient du 20 septembre 1783 au 21 mai 1784.

Il est acquitté à l’unanimité mais on lui enjoint d‘être plus circonspect qu’il ne l’a été dans son journal et son compte rendu sur le déroulement de la bataille.

1er mai 1786 : il est nommé Chef de division.

2 novembre 1786 : il est promu Chef d’Escadre.

16 septembre 1791 : il est rayé des contrôles.

 

Chevalier de l’Ordre Royal de St Louis.

Membre fondateur de la Société des Cincinnati de France le 7 janvier 1784.

Membre adjoint de l’Académie Royale de Marine le 24 avril 1769.Membre ordinaire le 24 janvier 177, Directeur du 22 avril à fin 1773 er en 1774. Sous-secrétaire 26 mai à fin 1775. Directeur en 1777. Vice-directeur en 1778. Directeur en 1780, 1783, 1785, 1787. Vice-directeur en 1788. Directeur en 1789.

 

Auteur de mémoires sur le suif et les boulets ramés ainsi que d’instructions sur la formation des bombardiers et d’un projet de règlement sur les noyés.

 

SOURCES : Philippe Henrat, bio le Bégue, CTHS La France Savante. Mariages descendance : Familles Choiseul…le Bray, site Philippe le Marois (le marois .com). GHC Les Choiseul Beaupré, Lebray et le Fébure à St Domingue.

 

 

Remerciements Patrick Labail

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !