-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Alfred Charles Marie LAGUERRE

(1840 - 1900)

 

 

 

Né le 29 avril 1840 à LORIENT (Morbihan) - Décédé le 18 mars 1900 à LORIENT (Morbihan)

 

Entre au service en 1855 à 15 ans. Ecole Navale.

Nommé aspirant de 2e classe en 1857 et Aspirant de 1ere classe en 1859.

Il embarque sur le Zèbre attaché à la division du Brésil et de la Plata.

Enseigne de vaisseau en 1861.

Il est détaché à l'école de tir de Vincennes pour se perfectionner, mais ses notes ne sont pas brillantes : "N'a pas toute l'exactitude désirable, zèle insuffisant, même si les résultats ne sont pas mauvais. A besoin de revoir son cour." Il va ensuite au bataillon d'apprentis fusiliers où ses notes restent moyennes : "A tout ce qu'il faut pour réussir, mais ne travaille pas assez."

En 1863, il embarque sur La Ville de Paris et y montre un zèle actif comme officier chargé du passage, des poudres, de l'instruction, du revolver et de l'escrime.

Passe en 1864 sur Le Solférino.

Lieutenant de Vaisseau en 1865.

Il est affecté à l'escadre de Chine et du Japon, sur la corvette Le Primauguet où il est chargé de la compagnie de débarquement, puis devient officier en second.

Il se distingue lors de l'expédition de Corée, notamment lors de l'attaque du 9 novembre 1866 où il est adjudant major de la 2e colonne (Kang Hoa).

Chevalier Légion d'Honneur, le 18 janvier 1867

Revenu en France en 1868, il est officier en second sur la batterie flottante L'Arrogante.

En 1870, il part dans les mers de Chine, comme officier de manœuvre sur la Corvette à Hélice La Vénus, puis capitaine de la compagnie de débarquement. Se distingue en accompagnant les plénipotentiaires français sur le Yang Tse Kiang.

En 1871, il revient en France et est sous aide major à Lorient.

En 1874, il commande la compagnie de débarquement sur le vaisseau L'Alexandre à l'école des canonniers.

En 1876, il est nommé chargé du canonnage sur le cuirassé de premier rang La Revanche.

En 1877, il obtient son premier commandement sur l'aviso Le Curieux et reste deux ans en Nouvelle Calédonie.

Après un bref retour en France en 1879 comme adjoint au major de la flotte à Toulon, il retourne en Mer de Chine comme aide de camp de l'amiral.

Capitaine de Frégate en 1881, il commande le bataillon des apprentis fusiliers marins à Lorient.

Il effectue la campagne du Tonkin en 1884, comme commandant le bataillon des marins fusiliers.

A se poste il se distingue en avril, comme ayant montré la plus grande vigueur à Trang Sou, Hong Hoa, Song Tay et Bac Ninh (Off LH). Il est d'ailleurs cité dans l'ouvrage "Au Tonkin" de D.de Lonlay pour sa conduite à Son Tay où il fait planter le drapeau français sur la tour de la citadelle ennemie (pp 168 et 174).

 

 

Officier de la Légion d'honneur, le 1er mars 1884

Après la campagne, il emmène son bataillon à Madagascar et en 1885, il commande la Place de Tamatave.

 

Extrait L'Avenir de Lorient / 4 octobre 1885

 

Capitaine de Vaisseau en 1885 à 45 ans.

De 1887 à 1888 il commande le croiseur Le Decres dans le Pacifique.

Il dirige les opérations militaires des Iles sous le vent dont il est nommé gouverneur.

Le 21 mars 1888, un fâcheux incident à Huahine (mort de l'enseigne Dérot, de deux marins et nombreux blessés graves) vient perturber sa carrière et lui coûter des étoiles qui apparaissaient inévitables.

Un rapport de l'amiral Krantz note l'événement : "la manière défectueuse dont cette affaire a été conduite. Le CV Laguerre n'a pas pris toutes les dispositions que commandaient la prudence en confiant une mission délicate à un jeune officier inexpérimenté. Je ne saurai m'expliquer les motifs qui l'ont poussé à faire tirer du bord des coups de canons révolvers sur les pirogues avant le débarquement du détachement. cet incident nuisible expliquant la résistance des naturels."

De retour en France en 1889, il est nommé major de la Flotte à Lorient, poste qu'il occupe jusqu'en 1893.

En 1893, il prend le commandement du garde côte cuirassé L'Indomptable. Ses notations sont tout d'abord mitigées : "Autrefois très complet et brillant, il est un peu usé et son commandement un peu hésitant. Son équipage est de bonne tenue et son cuirassé tient le mieux son poste dans toute l'escadre." Mais elles s'améliorent rapidement et à partir de 1894, il est régulièrement proposé pour le grade de contre amiral.

En 1895, il est chef d'Etat-major du 3eme Arrondissement naval à Lorient.

L'amiral Ménard note "Capitaine de vaisseau depuis fort longtemps, il a vu passer 12 autres officiers ayant moins d'ancienneté devant lui pour obtenir les étoiles. Cet état n'a pas amoindri son zèle. Il a commandé une escadre en 1894 en Méditerranée. J'insiste très vivement pour qu'il soit nommé."

 



Sa santé s'affaiblit (accident urémique, artériosclérose) et il meurt en mars 1900, après 15 ans passé dans son grade.

 

Extrait La Croix / 20 mars 1900

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web
 

 

Source web

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !