-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Émile Marie LACROIX

(1883 - 1949)

 

 

Né le 25 février 1883 à LAMBALLE (Côtes d'Armor) - Décédé le 1er août 1949 à PARIS (Seine).


Entre dans la Marine en 1900

Aspirant le 5 octobre 1903.

Il embarque sur l' "INFERNET", Division de l'Océan Indien.

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1905.

Au 1er janvier 1906, port BREST.

En 1907, 1908, sur le cuirassé "SAINT-LOUIS" en Méditerranée.

En 1909, à BREST, Second du "SABRE", 1ère flottille de torpilleurs de l'Océan.

En 1910, Second du contre-torpilleur "CHASSEUR", Escadre de Méditerranée.

En 1911, sur le croiseur "D'ESTRÉES", Station de TERRE-NEUVE et d'AMÉRIQUE du NORD (Cdt Jules PROUHET).

En 1912, sur le "FRIANT" puis le "DU-CHAYLA", Division du MAROC, il se distingue lors de l'occupation d'AGADIR.

Lieutenant de vaisseau le 24 janvier 1913.

En 1913, Adjudant de division sur le "CASSARD", chargé de la T.S.F.

Cet Officier fera toute la guerre dans les patrouilles anti sous-marines.

En 1915, Commandant une division de chalutiers à LORIENT.

En 1916, il commande la "SOMME" à la Division des patrouilles de Méditerranée orientale.

Transféré en Méditerranée occidentale, il porte secours en 1917 au vapeur anglais "CAMERATA" torpillé et le remorque jusqu'à DJIDJELLI.

Citation à l’Ordre de la Division du 19 juin 1916 : « Pour l’esprit de décision et de ténacité dont il a fait preuve les 4 et 5 juin dans la recherche de deux sous-marins ennemis dont l’un, de grande taille, a fait, à plusieurs reprises, usage de son artillerie. »
 
Note du chef de division Fossey, en date du 8 mai 1917 : « le L.V a, malgré les difficultés provenant de la houle et de l’insuffisance des remorques réussi à mettre le bâtiment (vapeur anglais Camerata torpillé le 2 mai 17) à l’abri dans le port de Djidjelli et à sauver sa cargaison précieuse. »

Note du C.A Fatou : «  Le L.V a fort bien manœuvré et a réussi grâce à son esprit d’initiative, à sa persévérance et à son énergie à remorquer dans des conditions difficiles le Camerata à Djidjelli où sa cargaison très importante pourra être sauvée. Je lui ai adressé un témoignage de satisfaction. »

Chevalier de la Légion d'Honneur.

En 1918, Adjoint au Commandant supérieur des bases de patrouille de PATRAS et de CORINTHE, puis au Commandant de la base de CORFOU.

Capitaine de corvette le 19 octobre 1920.

Au 1er janvier 1921, Commandant l'aviso "TOUL", Escadrille de patrouille du 5ème arrondissement maritime à TOULON.

Capitaine de frégate le 29 juin 1923.

Officier de la Légion d'Honneur.

Capitaine de vaisseau le 2 janvier 1930.

En 1930, Auditeur au Centre des Hautes Études Navales.

Contre amiral

 

Extrait Ouest-France / 28 avril 1936

 

 

Vice amiral d'escadre en mars 1941.

Il quitte le service actif en mars 1943.

 

Extrait Ouest-France / 12 octobre 1940

 

A droite / passerelle du Georges Leygues pendant les combats de Dakar

Remerciements photo - JP Hélias

 

 

Autres informations / Lien web

Dossier PDF / Lien web

 

Source web

 

Remerciements Patrice Cordier-Féron

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm


 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !