-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Louis Auguste Marie Joseph LABOUREUR

(1885 - 1951)

 

 

 

Né le 12 juillet 1885 à PONTRIEUX (Côtes-d'Armor) - Décédé le 25 janvier 1951 à PARIS (Seine)

Frère jumeau d'Auguste, Lieutenant de vaisseau.

 

Entre dans la Marine en 1902

Aspirant le 5 octobre 1905; port BREST.

Au 1er janvier 1906, sur le croiseur cuirassé "DESAIX", Division navale de l'Océan Atlantique (Cdt Bertrand SOURRIEU)

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1907, port ROCHEFORT.

Au 1er janvier 1908, port ROCHEFORT.

Au 1er janvier 1909, sur le contre-torpilleur "FLEURET", Escadre du Nord (Cdt Marie LARAUZA).

Au 1er janvier 1911, Officier en instruction à l'École des Officiers torpilleurs.

Officier breveté Torpilleur.

Au 1er janvier 1912 (nomination du 11 septembre 1911), Second du sous-marin "FRUCTIDOR", Station des sous-marins de BREST (Cdt Pierre CHANGEUX). Aux 1er janvier 1914, 1915, port ROCHEFORT.

Lieutenant de vaisseau le 8 mai 1915.

Aux 1er janvier 1917, 1918, Adjoint à l'Inspecteur des électro sémaphores du 1er arrondissement maritime à CHERBOURG.

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Le 20 octobre 1919, en congé sans solde et Hors cadre aux Chantiers maritimes de PAIMPOL et FÉCAMP

 

A son décès, colonel air, en retraite

 

Complément : article écrit par Louis Laboureur, capitaine de corvette "Où en est la marine soviétique ?" paru dans "La science et la vie" en février 1934

 

   

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web

 

Complément :

"À propos de l' Étoile et la Belle Poule  (lien de l'article les concernant) savez-vous que les goélettes de pêche à la morue sont devenues "paimpolaises" après avoir été transformées, pour les adapter aux besoins spécifiques de la pêche à Islande (modifications techniques comme la hauteur du bord par rapport au pont afin de faciliter la pêche qui se faisait à la ligne et non à partir de doris, modifications du gréement pour faciliter les manœuvres et d'autres que je ne saurais détailler exactement). Les goélettes sont devenues "paimpolaises" parce que ces modifications ont été mises au point  par un constructeur de navires, diplômé à 18 ans de l'arsenal de Cherbourg qui avait ses chantiers à Paimpol (dont il était originaire) et à La Richardais, Île et Vilaine. Ce constructeur précurseur était Louis Pierre Marie LABOUREUR 1836-1892, mon arrière-grand-père et oncle des jumeaux Laboureur Auguste François et Louis Auguste (promotion 1902)" Anne Marie Blanc-Laboureur

 

Remerciements complément et Article / Anne Marie Blanc-Laboureur

Remerciements Annick Demairy

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm


 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010