-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Charles Victor Emile JACQUINET

(1896 - 1947)

 

 

Né le 22 septembre 1896 à TOULON (Var) - Décédé le 19 juin 1947 à l'hôpital Sainte Anne de TOULON (Var)

Fils de Louis Bienvenu, commissaire promotion 1882

 

Fiche mémorial

 

Entre dans la Marine en 1914.

 

Remerciements Photo / Joël Martin-Lauzer

 

Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 26 octobre 1916; port CHERBOURG.

Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 1er avril 1918.

Lieutenant de vaisseau le 27 novembre 1920.

Le 30 novembre 1920, Second du sous-marin "CORNÉLIE", Escadrille de sous-marins du 1er arrondissement maritime à CHERBOURG (Cdt Louis GUILLERM).

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Mérite maritime.

Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1929.

Capitaine de corvette le 4 avril 1931.

Au 1er janvier 1932, port CHERBOURG. Le 1er avril 1932, Commandant le torpilleur "BASQUE".

Capitaine de frégate

Capitaine de vaisseau

Commandeur de la Légion d'honneur
 

La mention "Mort pour la France" a été attribuée au capitaine de vaisseau Jacquinet par décision n° 10 916 du ministre de la Marine en date du 27 décembre 1947.

Le capitaine de vaisseau Jacquinet est mort le 19 juin 1947 à Toulon, des suites d'une maladie contractée en service commandé en temps de guerre.

 

Autres informations :

Entré à l’Ecole navale en 1914, Jacquinet participe à la Grande Guerre à bord des cuirassés Gaulois, Saint-Louis, Justice et des torpilleurs Sape et Fronde. Passé dans les sous-marins, il est second du Brumaire (1920) et de la Cornélie (1921).

Pendant deux ans, il commande le port de Saigon et les torpilleurs numérotés (1922-1924).

Affecté sur le Strasbourg (1925-1926), puis second du torpilleur Bambara (1927- 1928), il commande ensuite le torpilleur Basque (1932-1934) et enseigne la tactique de surface à l’Ecole de guerre navale (1934-1938).

 

Extrait Ouest-France / 2 avril 1937

 

Commandant le contre torpilleur Volta (1939-1941)

 

Extrait Ouest-France / 7 janvier 1940

 

Chef d’état-major au Maroc (1941-1942), il est nommé directeur de cabinet du secrétaire d’Etat à la Marine et aux Colonies et chef de l’organisme central du commandement de la Marine à Vichy (1943-1944).

 

Extrait Ouest-France / 14 mai 1943

 

En 1944, il est major général de la Marine.

A la Libération, il est placé en congé de convalescence jusqu’à sa mort.

 


Sources : SHD/DM Vincennes : CC7 4e moderne 998 / 14 Cote : 172 GG², notes, rapports, correspondance et journal de bord concernant le contre-torpilleur Volta à Mers el-Kébir et la Marine de Vichy. Dates extrêmes : 1940 – 1942

Remerciements André coutard

Remerciements Stéphane Giran

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !