-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Edmond Théodore Marie HERSART de VILLEMARQUÉ

(1881 - 1946)

 

 

 

Né le 1er décembre 1881 à RETHEL (Ardennes) - Décédé 21 juillet 1946 à SHANGAÏ, CHINE.


Entre dans la Marine en 1899

Aspirant le 5 octobre 1902; port LORIENT.

Au 1er janvier 1903, port LORIENT.

Au 1er janvier 1904, sur le croiseur cuirassé "DUPLEIX", Division navale de l'Atlantique (Cdt Edouard AMELOT).

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1904.

Au 1er janvier 1906, sur le cuirassé " JAURÉGUIBERRY", Escadre du Nord (Cdt Dominique BONIFAY).

Le 8 juin 1907, Second sur un torpilleur armé de la 5ème Flottille de torpilleurs de Méditerranée.

Idem au 1er janvier 1908 (Cdt Achille DEGRENAND).

Au 1er janvier 1909, port LORIENT.

Versé dans le cadre de réserve le 25 mai 1909; port CHERBOURG.

 

Extrait Eglise de Reims / Vie diocésaine - 2 janvier 1909

 

Lieutenant de vaisseau de réserve le 19 février 1917.

 

Cité à l'ordre de l'Armée navale en juillet 1918 : "Officier d'une grande énergie et du plus beau sang-froid. A été blessé par éclats d'obus, le 9 juin 1918, en allant, sous un très violent bombardement au cours d'une attaque ennemie, se rendre compte de la situation de ses pièces. En dépit de ses souffrances, a refusé de quitter sa batterie et a continué à assurer son service.".

 

 

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Croix de Guerre.

Idem au 1er janvier 1921.

 

Compléments

 

 

« La preuve par le sang. Livre d'or du clergé et des congrégations (1914~1922) »

Bonne Presse, Paris, 1925, Tome II., p. 68.

 

 

Complément :

 

Officier de marine puis jésuite, directeur de l’observatoire de Zô-Sé, près de Shanghaï.

L’Observatoire astronomique de Zô-sè (Chine) fut fondé et dirigé par les missionnaires de la Compagnie de Jésus.

Au sommet de la colline rocheuse de Zo-Sé, à 25 kilomètres de Zi-Ka-Weï, l’Observatoire possède depuis 1900 une coupole qui abrite un équatorial composé de deux lunettes jumelées de sept mètres de longueur focale et de quarante centimètres d’ouverture destinées, l’une aux observations visuelles et l’autre aux inscriptions photographiques (fig. 11). Pour donner une idée de l’activité de cet Observatoire, mentionnons qu’on y a pris douze mille clichés du soleil destinés à l’étude des taches, dessiné sept mille protubérances, déterminé les positions de plus de quatorze mille étoiles, étudié douze cents étoiles doubles et des amas d’étoiles, calculé les perturbations produites par Jupiter sur les trajectoires d’une centaine de petites planètes, etc.

On y a également effectué depuis sa fondation d’importantes observations sur le magnétisme terrestre, d’abord à Zi-Ka-Weï, puis à Loh-Ka-Pang lorsque l’apparition des tramways électriques dans la banlieue de Chang-Haï eut rendu impossibles les enregistrements magnétiques à Zi-Ka-Weï (fig. 12).

La sismologie

L’Observatoire constitue en outre l’une des stations sismologiques les mieux équipées du monde entier, admirablement située pour l’étude des nombreux séismes qui prennent naissance dans l’Océan Pacifique et l’Extrême Orient. Il a publié de curieuses observations sur la production par les typhons de microséismes de forme particulière et d’intéressantes monographies sur les grands bouleversements qui ont dévasté depuis dix ans la Chine du Nord (fig. 13 et 14).
 


Développement de l’observatoire

Telle est, brièvement résumée, l’œuvre immense qui a été accomplie en cinquante ans à Zi-Ka-Weï. Cette œuvre est d’ailleurs en plein développement et, depuis que le Père Lejay a publié sa brochure, l’Observatoire s’est enrichi de nouveaux instruments lui permettant d’orienter son activité vers des voies nouvelles.

En 1929 une nouvelle coupole a été construite à Zo-Sé, section astronomique de Zi-Ka-Weï, destinée notamment à l’observation des étoiles variables du type des Céphéïdes, dont l’étude présente le plus grand intérêt pour le progrès de nos connaissances sur l’évolution stellaire. On achève également, à Zo-Sé, la construction d’un observatoire magnétique muni des instruments les plus modernes et d’un laboratoire de météorologie scientifique.

Le Père Lejay, revenu de Zi-Ka-Weï après les mesures de longitudes internationales, a poursuivi en France ses travaux sur la détermination de l’heure ; il a mis au point un procédé permettant d’enregistrer les oscillations d’une pendule en le faisant agir à distance sur un petit poste émetteur radioélectrique sans qu’il soit besoin, comme on le fait d’ordinaire, de mettre en œuvre aucun contact électrique qui, si léger soit-il, en trouble forcément la marche. Il a établi un nouveau chronographe au moyen duquel on peut obtenir les durées au dix-millième de seconde, et achève avec Hohorg un nouvel instrument transportable permettant de faire des mesures de gravité en quelques minutes.

Toutes ces acquisitions vont mettre l’Observatoire de Zi-Ka-Weï au premier rang parmi les laboratoires de recherches astronomiques et géophysiques. Dès son retour en Chine, le Père Lejay compte poursuivre ses intéressantes études d’électricité atmosphérique et entreprendre des recherches relatives à l’influence des conditions atmosphériques sur la radiation solaire et la propagation des ondes radioélectriques. Le docteur Doh son, qui centralise à Oxford les mesures d’ozone dans la haute atmosphère, lui a également demandé dans ce domaine sa collaboration. La réalisation de ce vaste programme exige des ressources nouvelles. Il serait vraiment désirable que tous ceux qui aiment la science et ont le souci d’accroître dans le monde entier le renom de la France par le développement des œuvres de paix et d’humanité, s’intéressent à l’Observatoire de Zi-Ka-Weï et l’aident à se procurer les ressources matérielles qui lui sont nécessaires.

 

 

 

Remerciements Jean-Emmanuel Raux

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !