-------

 

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Vincent Victor GUY

(1870 - 1939)

 

 

 

Né le 4 février 1870 à VIENNE (Isère) - Décédé le 31 juillet 1939 à VIENNE (Isère)


Entre dans la Marine en 1888

Aspirant le 5 octobre 1891 port LORIENT.

Au 1er janvier 1892, sur le croiseur "PRIMAUGUET", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Ernest RICHARD).

Enseigne de vaisseau le 31 mars 1894 (port LORIENT).

Au 1er janvier 1896, sur l'aviso "MÉSANGE", Station locale du SÉNÉGAL (Cdt Emmanuel FAJOLLE).

 

Extrait L'Echo de Vienne / 19 janvier 1896

 

Le 25 août 1896, à la Direction des mouvements du port de LORIENT.

Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "CATINAT", Escadre du Nord (Cdt Marius MASSÉ).

Au 1er janvier 1900, port LORIENT.

Aux 1er janvier 1901,1902, Second sur la canonnière "SCORPION", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Prosper GERMAIN).

Lieutenant de vaisseau le 20 décembre 1901.

Le 8 novembre 1902, Second sur l'aviso-torpilleur "DRAGONNE", Défense mobile de TOULON (Cdt Jean Marie FARGUES).

Au 1er janvier 1904, idem sur la "DRAGONNE" (Cdt Jules CARON).

Au 1er janvier 1906, port LORIENT.

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Au 1er janvier 1908, en instruction sur la "COURONNE", École de canonnage.

Officier breveté Canonnier.

Au 1er janvier 1909, sur le croiseur cuirassé "KLÉBER", Escadre du Nord (Cdt Charles CHARLIER).

Au 1er janvier 1911, sur le croiseur cuirassé "LÉON-GAMBETTA", 1ère Escadre (Cdt Louis La PORTE).

Le 1er novembre 1911, Commandant le torpilleur "CHEVALIER", Station des torpilleurs de TOULON.

Le 24 juillet 1913, Commandant le torpilleur "TROMBLON", 1ère Escadrille, 2ème Escadre légère. Idem à la mobilisation

En 1914, à la mobilisation, Commandant le "TROMBLON", 1ère escadrille de torpilleurs, 2ème Escadre. Idem au 1er janvier 1916.

Capitaine de frégate le 25 mai 1916.

De juillet 1916 à septembre 1917, Commandant le "CAPITAINE-MEHL", il est cité à l'ordre de l'Armée navale : " Commandant le CAPITAINE-MEHL et la 1ère escadrille de torpilleurs de la Manche. Commande à la mer sans interruption depuis 5 ans et devant l'ennemi depuis le commencement de la guerre. A fait preuve, en toutes circonstances, d'une valeur exceptionnelle. Conduisait la force française dans l'affaire de nuit du West Deep le 19 et 20 mai 1917. Au cours de cette action très vive a su, dans les circonstances les plus critiques, imposer sa volonté à l'ennemi et rester maître du terrain.".

 

Cité dans le rapport suivant

Citation du Bouclier / Téléchargement PDF

 

Officier de la Légion d'Honneur.

Croix de Guerre.

Capitaine de vaisseau le 1er octobre 1919.

Au 1er janvier 1921, Commandant le cuirassé "FRANCE", porte-pavillon du Contre-amiral Louis VIOLETTE commandant la 1ère Division cuirassée, Escadre de Méditerranée. 

 

Le 26 août 1922, cet Officier Capitaine de vaisseau, commande le cuirassé "FRANCE" qui chavire et coule après avoir heurté une roche au large de QUIBERON.

 

 

Extrait Ouest-Eclair / 27 aout 1922

 

 

Extrait

Extrait Ouest-Eclair / 28 aout 1922

 

 

 

Rapport de l'accident

Extrait de l'ouvrage "les cuirassés français de 23 500 tonnes de Jean Guligini, éditions des quatre seigneurs, 1980

Remerciements Bernard Dulou

 

Il fut acquitté par le Conseil de Guerre

 

 

Extrait Ouest-Eclair / 13 décembre 1922

 

Extrait L'Excelsior / 13 décembre 1922
 

 

Commandant du secteur maritime de NICE

Radié du cadre actif en février 1926

 

 

Autres informations :

Le 26 Août 1922 à 0h57, revenant d'une campagne d'exercices devant Belle-Île, il talonne une roche dans le passage de la Teignouse.

Le commandant ordonne de stopper les machines. Mais voyant que le navire paraît déséchoué, et qu'il conserve son erre, il fait remettre les machines à 10 noeuds et poursuit sa route sur l'alignement du feu blanc de Port-Navalo. En même temps, il fait inspecter le fond du navire. Vers 1h10, les machines et dynamo stoppent faute de vapeur, privant le navire d'énergie et de lumière. Il ne peut même plus mettre les embarcations de secours à l'eau. Peu à peu le courant se lève et pousse la "France" vers les hauts fonds. Pour éviter toute nouvelle voie d'eau, le commandant ordonne de mouiller. Le cuirassé ne peut plus manoeuvrer se remplit rapidement d'eau et prend de la bande sur bâbord.

Il est 1h49, quand le cuirassé le "Paris" alerté par le télégramme de la "France", vient mouiller à proximité. L'évacuation commence dés l'arrivée des premières embarcations du "Paris". A 3h15, le "Strasbourg" et le "Metz", deux autres navires de l'escadre, arrivent sur zone et mettent leurs embarcations à l'eau, accompagnant celles du "Voltaire" déjà là. Le commandant Guy, chassé de la passerelle par la gîte, est tombé à la mer. Il est récupéré légèrement blessé. La "France" chavire sur bâbord et fait un tour en quelques secondes. Il n'y aura que trois disparus dans le naufrage.

Le commandant Guy sera jugé et relaxé par le Tribunal Maritime de Lorient, le 13 décembre 1922.

La roche qui avait causé la perte de son navire n'était pas mentionné sur les Instructions Nautiques . Elle sera ainsi nommé "Basse nouvelle "...

Après une vaine tentative de renflouage, faite par la société Pasquet & Bons, des entreprises se succèderont à la démolition des tonnes d'acier de l'épave. De mai 1935 à février 1952, l'entreprise Neptune, puis pour finir la société Armor de Nantes finira le chantier en 1958.

Source web

 

    Cliquez sur l'image pour agrandir

Extrait Cols Bleus - 2 avril 1994

Remerciements Dominique Duriez
 

 

Extrait Le Nouvelliste du Morbihan / 12 août 1939

 

 

Complément

Source Facebook / 26 août 2021

 

 

Remerciements PDF / Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr