-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 


  François Jean Louis Pierre GOUTON

(1932 - 1995)

 

En 1955


 

Né le 7 mai 1932 à BREST (Finistère)  -  Décédé le 2 août 1995 à BREST (Finistère), à l’âge de 63 ans.

Frère de Louis, promotion 1949

 

Ecole navale promotion 1952

Reconnu par ses supérieurs comme excellent officier de marine, fin manœuvrier, mais doté d’un franc-parler qui lui vaudra
quelques solides inimitiés au sein de sa hiérarchie.

A embarqué sur le porte-avions « Foch » comme adjoint au commandant de sécurité qui était alors Alexis Wassilief.

A ensuite embarqué sur le croiseur « Colbert » comme chef du service électricité.

En août 1967, Lieutenant de vaisseau, prend le commandement de l’Alerte, un escorteur côtier de 325 t construit à Lorient et mis en service en 1957.

 

 

Quitte le 17 février 1969.

En 1971/72, capitaine de frégate, participe comme officier de sécurité à la croisière d’application de la Jeanne d’Arc.

 



A également été un temps affecté aux marins pompiers de Marseille.

François et son frère Louis, étaient des puits de science, incollables sur l’histoire de la Marine ou ils étaient entrés par vocation, ne se voyant pas suivre une autre voie.

François prend sa retraite, à Brest en 1985, avec le grade de capitaine de frégate, puis est nommé quelques jours plus tard capitaine de vaisseau.

Retraité, est domicilié à Brest, 6 rue Waldeck Rousseau,


Chevalier de la Légion d'Honneur

 

Port matriculaire TOULON




Souvenirs

François, 10 ans ½ en novembre 1942 a assisté depuis une fenêtre de la maison familiale, sur les hauteurs de Toulon, au sabordage de la Flotte.

Pour avoir une idée de son désarroi d’enfant, revenons à son récit alors qu’en retraite, il avait été interrogé par l’historien, ancien correspondant de guerre navale, Jean-Jacques Antier, écrivant son livre « LES GRANDES BATAILLES NAVALES – Le drame de la Marine Française – Chapitre : La flotte se saborde à Toulon ».
Publié en août 2000 aux Presses de la Citée.

Page 934 : « Nous étions arrivés à Toulon pour la rentrée des classes d’octobre 1942, et venions de nous installer […] on découvrait toute la rade et à peu près tout l’arsenal.

[…] Le matin du vendredi 27 novembre, très tôt (il faisait nuit) mes trois frères et moi fûmes réveillés avant l’aube par ce que je crus être un orage. Curieux, j’ai voulu aller voir, mais mon père me força à me recoucher. […] Ensuite, j’ai cru à un bombardement, ce qui n’était pas pour me surprendre, l’habitude aidant.

Ce n’est qu’au cours de la matinée que la nature et l’étendue du désastre nous furent révélées. Le drame s’étalait sous nos yeux. J’ai aussi vu et entendu sauter deux croiseurs, le Dupleix et, je crois l’Algérie.

Le soir, tout était fini. Mais certains navires continuèrent de brûler pendant plusieurs jours.

Les habitants d’Ollioules s’en souviennent encore. Pas mal de temps après, j’eus l’occasion de traverser la rade pour aller à la Seyne. Le spectacle était désolant. Déjà, les dépeceurs étaient à l’ouvrage sur les canons de la Provence. Quelques navires relevés, le Commandant Teste en particulier, montraient une coque zébrée en biais par une sinistre raie noirâtre de plus d’un mètre de large : c’était la trace du mazout déversé à flots lors du sabordage.

[…]

Poursuite du récit par son frère : « La suite, nous l’avons apprise par la radio. Voila donc à peu près tout ce que je me rappelle vraiment de cette triste journée ; mais je n’ai pas oublié cette impression d’accablement et de stupeur qui nous étreignait tous, et le sentiment que nous avions d’avoir vu s’accomplir sous nos yeux quelque chose d’irréparable.

10 ans plus tard François entrait à l’Ecole Navale…

 

 

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !