-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Artillerie de Marine -

 


Hubert Cassien Fernand François GOSSOT

(1853 - 1935)

 

 


Né le 7 décembre 1853 à VITTEAUX (Côte-d'Or) - Décédé le 14 novembre 1935 à PARIS XVIème (Seine).

Fils de Pierre Georges Émile et de Catherine Émilie RENARD

Marié le 23 février 1882, avec Florence BIGAREL.

 

Élève de l'École polytechnique promotion 1874, opte pour l'Artillerie de Marine.

Sous-Lieutenant le 1er octobre 1876.

Lieutenant en second le 1er octobre 1878.

Au 1er janvier 1879, à CHERBOURG.

Lieutenant en premier le 15 septembre 1879.

Au 1er janvier 1881, à DAKAR, SÉNÉGAL, compagnie d'ouvriers.

Capitaine en second le 7 décembre 1881.

Capitaine en premier le 11 janvier 1884.

Aux 1er janvier 1885, 1886, à La NOUVELLE-CALÉDONIE, Direction d'Artillerie.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 30 décembre 1890.

Au 1er janvier 1892, Sous-directeur à DAKAR.

Chef d'escadron le 30 avril 1892.

Au 1er janvier 1894, au 1er Régiment de LORIENT.

Le 1er janvier 1896, détaché à la Direction d'Artillerie à PARIS, Bureau technique.

Idem au 1er janvier 1897.

Lieutenant-colonel le 12 janvier 1897.

Au 1er janvier 1899, Chef du Bureau technique à la Direction d'Artillerie à PARIS.

Au 1er janvier 1900, Commandant l'artillerie du corps d'occupation à MADAGASCAR.

 

Ne figure pas dans les effectifs de la Marine 1901.

 

Officier de la Légion d'Honneur le 29 décembre 1903, étant Colonel d'artillerie coloniale à la Commission de GÂVRES.
Commandeur de la Légion d'Honneur le 6 décembre 1909, étant Général de brigade des troupes coloniales, Membre du Comité consultatif de défense des Colonies.

Grand-Officier de la Légion d'Honneur rang du 25 décembre 1916, étant Général de division, Inspecteur des études et expériences techniques de l'artillerie.

 

Notes polytechnique :

"Licencié ès sciences mathématiques. Général d’artillerie de marine. De 1894 à 1896, après un séjour à la fonderie de Ruelle, il est directeur de l’artillerie au ministère de la Marine. De 1899 à 1902, il commande d’abord l’artillerie du corps d’occupation à Madagascar, puis le 2e régiment d’artillerie coloniale en France. Président de la commission de Gâvre jusqu’en 1905. Directeur des études à l’École polytechnique de 1923 à 1925. Spécialiste de la balistique, il collabore avec Liouville sur les effets balistiques des poudres sans fumée, sur les vibrations des bouches à feu ainsi que sur le problème de Lagrange en balistique intérieure".

 



 

Dossier Légion d'honneur / Lien web

 

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm


 

Retour Officiers

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !