-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Artillerie de Marine -

 



Gaston Thomas François GATARD 

(1872 - 1941)

 



Né le 24 novembre 1872 à BAYONNE (Pyrénées-Atlantiques) - Décédé le 17 février 1941.

Fils de Louis Auguste et d'Émile Clotilde Julienne Léonie DIVES

 

Élève de l'École polytechnique le 1er octobre 1891.

Sous-Lieutenant le 30 septembre 1893.

Lieutenant en second le 30 septembre 1895, en service au 2ème RAMA, groupe d'INDOCHINE et d'OCÉANIE.

Lieutenant en premier le 11 juin 1898.

Le 9 septembre 1898, en service au 2ème RAMA.

Capitaine en second le 13 mars 1899.

Le 20 mars 1899, à la Direction de l'Artillerie navale à CHERBOURG.

Le 1er janvier 1900, détaché à l'École militaire de l'Artillerie et du Génie à VERSAILLES.

Le 14 novembre 1900, en service au TONKIN.

Le 19 novembre 1901, affecté au 1er Régiment d'Artillerie coloniale.

Le 31 janvier 1902, à l'Inspection des fabrications. Capitaine en premier le 2 avril 1902.

Le 14 décembre 1904, au TONKIN, Travaux Publics.

Le 25 août 1906, au 3ème Régiment d'Artillerie coloniale.

Le 16 octobre 1906, aux services techniques de l'Artillerie navale.

Ingénieur principal le 7 mai 1910.

Le 1er juin 1910, au Laboratoire central de la Marine.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 31 décembre 1912.

Au 1er janvier 1914, au Service technique de l'Artillerie navale à PARIS.

Ingénieur en chef de 2ème classe le 5 janvier 1914.

Le 31 août 1914, en service au Régiment de Canonniers Marins.

Cité à l'ordre de l'Armée navale en décembre 1915 : "Ingénieur d'une technicité très développée et homme d'action plein de bravoure. Sa compétence en questions de matériel d'artillerie a été plusieurs fois utilement mise à contribution par le haut commandement de l'armée, et ses essais l'ont plusieurs fois conduit en pleine action dans les tranchées de première ligne où sa façon de se comporter lui a valu une citation à l'ordre de la brigade.".

Officier de la Légion d'Honneur le 15 décembre 1915.

Croix de Guerre.

Le 1er novembre 1916, à l'Inspection des fabrications.

Le 29 septembre 1917, en service à la Fonderie de la Marine à RUELLE (Charente).

Ingénieur en chef de 1ère classe le 26 octobre 1918; Sous-directeur de la Fonderie.

Idem au 1er janvier 1921.

Ingénieur général de 2ème classe le 16 janvier 1923.

Commandeur de la Légion d'Honneur le 27 décembre 1924.

Le 25 juin 1929, Directeur de la fonderie de la Marine à RUELLE (Charente).

Idem au 1er janvier 1932.

Au 1er janvier 1937 dans le cadre de réserve.


N.d.l.r. : Son fils Jean Georges Thomas Frédéric, polytechnicien en 1928, Capitaine d'Artillerie coloniale, sera fusillé par les allemands au fort de Montluc à LYON le 6 août 1943.

 

 

 

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !