-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Médecin de la Marine -


Joseph Paul GAIMARD

(1793 - 1858)

 



Né le 31 janvier 1793 à SAINT ZACHARIE (Var) - Décédé à Paris le 10 décembre 1858 à PARIS (Seine)

Fils de Paul et de Claire GUASQUET.

Inhumé au cimetière du Père Lachaize division 6.

 

1812 : il entre en service comme chirurgien auxiliaire sur l’Impérial, jusqu’en 1814.

1815 : il est embarqué sur la Néréide.

Septembre 1816 : il est nommé chirurgien de troisième classe.

Mai 1817 : il est embarqué sur l’Uranie, adjoint de QUOY (bio Quoy), pour effectuer le voyage autour du monde sous les ordres de FREYCINET.

Il est particulièrement chargé de la zoologie.

1820 : il est de retour en France sur la Physicienne à la suite de l’échouage de l’Uranie aux îles Falklands.

Il rapporte de belles collections d’histoire naturelle qui lui valent les louanges de CUVIER.

Février 1821 : il est promu chirurgien de Deuxième classe. Il sert à Toulon.

Mai 1824 : il est nommé chirurgien de première classe.

1825 : il est envoyé en Angleterre pour visiter les musées d’histoire naturelle.

Avril 1826 : il embarque sur l’Astrolabe commandé par DUMONT d’URVILLE, en compagnie de QUOY, pour son second voyage autour du monde.

Il poursuit ses recherches scientifiques.

Il reste six jours au milieu des habitants de Vanikoro pour recueillir des renseignements sur la disparition de LAPEROUSE.

Novembre 1828 : malade, il débarque à l’île Bourbon.

Avril 1829 : il rentre en France à bord de la Bayonnaise et sert sur cette corvette en Méditerranée

Mai 1831 : il est envoyé en mission en Russie par l’Académie de médecine, puis en Prusse et en Autriche pour y étudier le choléra, dont il fut lui-même atteint.

1829 : il est nommé président de la Commission scientifique d’Islande et du Groenland.

Il effectue quatre campagnes dans ces régions sur la Recherche de 1835 à 1839.

Cette mission devait tenter de retrouver trace de la Lilloise de BLOSSEVILLE (Poret de Bosseville) mais aussi explorer l’Islande.

Elle comportait un vaste programme scientifique portant sur la géologie, la médecine, la météorologie, l’astronomie et même les langues et littératures confiées à l’écrivain Xavier MARMIER.

En 1838, il survole le Spitzberg à bord d’un ballon captif.

GAIMARD a pris une part très importante dans les publications consécutives aux voyages de l’Uranie, de l’Astrolabe et de la Recherche.

Membre correspondant de l’Académie de médecine. Il a reçu le prix Monthyon de l’Académie française.

Il quitte le service actif en 1848.

 

 

 

 

 

 

Cité dans les ouvrages suivants :

 

Cité dans l’ouvrage en tète “historique de la médicine navale” par Bernard Brisou

Cité dans l’article de Médecine et Armées en historique des pharmaciens de marine, par JC Marc.
 

 

 

 

 

 

 

Dossier Légion d'honneur / Lien web


SOURCES : Etienne Taillemite, Dictionnaire des marins français.

 

Remerciements Patrick Labail

Remerciements Bernard Dulou

 

 

Retour liste médecins

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !