-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

  Adolphe Augustin DUPOUY

(1808 - 1868)

 

 

 

Né le 4 mai 1808 - Décédé le 7 novembre 1868 à BREST (Finistère)

Fils de Jean-François Dupouy et de Marie Ligardes

 

Il fit ses études au collège de Lectoure avant d'être admis en septembre 1826 comme élève au collège royal de Marine d'Angoulême, alors dirigé par le contre-amiral de Galard-Terraube.

En septembre 1828, il fut nommé aspirant de 1ère classe et embarqua sur le brick " le Marsouin " croisant dans le Levant.

En mai 1830, il prit part à l'expédition d'Alger.

Nommé lieutenant de vaisseau le 10 avril 1837, il fut affecté à Toulon dans l'attente d'un commandement à la mer.

Il y étudia des modifications à apporter à l'artillerie de marine, notamment une mire de son invention, devenue réglementaire et un affût.

Il s'intéressa aussi à l'étude des machines à vapeur

il mit au point un système de roues à aubes amovibles.

Il fut nommé chevalier de la Légion d'honneur en avril 1843.

Affecté à Rochefort, au commandement du vapeur " Montezuma " il fut chargé en 1844 de surveiller la construction du yacht royal le " Comte d'Eu ".

Le prince de Joinville soutint sa nomination en 1846 au grade de capitaine de corvette, bientôt transformé en celui de capitaine de frégate.

Second à bord du yacht royal, il fut ensuite nommé commandant de l'aviso à vapeur " Caton ", l'un des premiers bâtiments à hélice.

Il fut promu officier de la Légion d'honneur et reçut en 1852 sa nomination comme capitaine de vaisseau.

Il entra alors au conseil des travaux de la Marine.

Il commanda ensuite en 1854 le vaisseau à hélice " Napoléon " qui participa au bombardement de Sébastopol.

En juin 1855, il fut fait commandeur de la Légion d'honneur et chevalier de l'Ordre du Bain par la reine Victoria.

Puis il commanda " l'Aréole ", avant de revenir en 1857 à Paris au conseil des travaux de la Marine et à la commission des places.

Le 16 mars 1859, il fut nommé contre-amiral.

Il transporta pendant la campagne d'Italie l'empereur Napoléon à Gênes sur la " Reine Hortense " et fut ensuite chargé d'organiser une flottille à canonnières.

Napoléon III le choisit ensuite pour commander le yacht impérial " l'Aigle " et la division navale attachée à ce bâtiment.

Il reçut plusieurs hautes décorations italiennes et portugaises.

En 1864, il fut nommé vice-amiral et préfet maritime de Cherbourg.

Le 28 mars 1866, il fut nommé préfet maritime à Brest et élevé à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur.

Au terme d'une carrière bien remplie, le vice-amiral Dupouy apparaît surtout comme un spécialiste de questions techniques, comme un ingénieur compétent dans l'armement et la propulsion à vapeur.

Après le décès de son beau-frère Emmanuel Boué de La Peyrère, il devint le tuteur de son neveu Augustin Boué de La Peyrère

Décédé à Brest, il fut inhumé dans le tombeau familial à Castéra-Lectourois, près de Lectoure.

 

Source web
 

 

Source / SHD

 

 

Biographie complète / Extrait revue archéologique Gers 1956 / Lien PDF

 

Marins gersois ... par Pierre Debofle / 4e trimestre 1994

 

 

 

 

Remerciements PDF / Jean Philippe Zanco

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !