-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Edmond Paulin DUBOIS

(1822 - 1891)

 

Vers 1872

Remerciements Eric Blehaut

 


Né le 12 juillet 1822 à BREST (Finistère) - Décédé le 8 novembre 1891 à BREST (Finistère)

Fils de François et de Julie Marie Joséphine DESMOULINS

Marié le 7 juin 1848 à BREST (Finistère) avec Françoise Marie Blanche Elizabeth Fanny LE COR

Beau-père d'Amédée Ruffin FRIOCOURT, Contrôleur Général de la Marine (époux de sa fille aînée Marie),

Inhumé au cimetière St Martin de BREST, carré 11, rang 4, tombe 08-09

 

Frère de Auguste Etienne Dubois. Chirurgien entretenu de la Marine. Né le 11 juin 1820 - Brest (Finistère). Décédé le 8 mars 1844 - Toulon (Var)
 


Entré à l’Ecole navale, sur le « Borda » en 1838

Il navigue comme aspirant dans les mers de l’Inde, de l’Océanie et de la Chine.

Enseigne de vaisseau en 1844, il fait campagne sur la côte occidentale d’Afrique.

Il démissionne en 1846 pour se consacrer à l’étude des sciences.

Reçu au concours pour les chaires d’hydrographie en 1851, il est nommé professeur et examinateur à l’Ecole navale.

Chevalier de la Légion d'Honneur le 13 aout 1863

Auteur de nombreuses publications sur l’astronomie, la navigation et l’hydrographie, il est l’inventeur d’un compas et membre de plusieurs académies.

Officier de l’Instruction publique.

Officier de la Légion d'Honneur le 3 aout 1875

 

Complément / Source Généanet - Eric Blehaut

Né à Brest le 18 Juillet 1822, Edmond perd son père François à l'âge de 13 ans.

Il entre à l'Ecole Navale à 16 ans le 1er Septembre 1838 (alors bord du vaisseau école l'Orion, en rade de Brest) et en sort Aspirant de 2de Classe le 1er Juillet 1840.

Il fait une première campagne aux Antilles Françaises et à Saint-Domingue sur la frégate La Néreïde, commandée par le Capitaine de Vaisseau Allary.

Du 1er mai 1841 et 28 février 1844, il embarque à Brest sur la corvette l'Héroïne, sous le commandement du Capitaine de Corvette Favin-Lévêque, pour un périple Brésil, Nouvelle-Zélande, Australie, La Réunion, Philippines, Macao, Hong-Kong, Vietnam, Singapour, Java, Ile Bourbon, Mayotte.

Il participe à Tourane (Vietnam, ex-Cochinchine) en 1843 à la libération de 5 missionnaires des Missions Etrangères, action pour laquelle il sera décoré par le Pape de l'Ordre de Saint-Grégoire le Grand (cf. "La Corvette l'Héroïne" par l'Amiral Henri Darrieus aux Editions l'Ancre de Marine, 1998)

Nommé Enseigne de Vaisseau le 16 septembre 1844, il participe jusqu'au 25 juin 1846 à une campagne sur les côtes occidentales de l'Afrique (Sénégal) en tant qu'officier chargé des montres, à bord du Brick "Grenadier", chargé de la répression de la traite de Noirs; suite au décès de son frère Auguste Etienne, Chirurgien de la Marine, né le 11 juin 1820 - Brest (Finistère), décédé le 8 mars 1844 - Toulon (Var) , et à la demande de sa mère, il démissionne à contrecœur de la Marine le 30 août 1846 pour se consacrer aux études scientifiques.

Reçu 1er au concours pour les chaires d'Hydrographie, il est nommé le 22 janvier 1851 Professeur d'Hydrographie de 4ème classe à l'Ecole Navale, chargé d'un cours d'Astronomie et de Navigation.

Le 7 juin 1848, il épouse Françoise Le Cor, petite-nièce de Jacques Le Cor, Chirurgien-Major à bord de la "Boussole" lors de la dernière expédition de La Pérouse.

Il est nommé Professeur de 1ère classe le 16 Août 1860, puis examinateur de la Marine le 4 février 1872, chargé des examens d'admission à l'Ecole Navale.

Il prend sa retraite en 1886 après 43 ans de service dont 28 à la mer, et meurt à Brest le 8 Novembre 1891.

Edmond Dubois était Officier de la Légion d'Honneur (1875), Chevalier de Saint-Grégoire le Grand (1891), Lauréat de l'Institut (1887).

Il est l'auteur de nombreux ouvrages scientifiques dont ses "Cours d'Astronomie" et "Cours de Navigation et d'Hydrographie", "Le Passage de Vénus sur le disque solaire", "Résumé analytique de la Théorie des marées" et bien d'autres.

Il est également l'inventeur d'un compas à double aiguille donnant la déviation produite à bord des navires par l'emploi de matériaux en fer.

 


Extrait La Dépêche de Brest / 10 novembre 1891



Dossier Légion d'Honneur / Lien web

 

Album de campagne sur l'Héroïne / Téléchargement PDF

 

 

 

 

 

 

 

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements photo et complément / Eric

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr