-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 


Arnaud de TARLÉ

(19.. - ....)

 

 

 

 

Il est entré dans la Marine en 1980.

Il est ingénieur de l’ École navale (1980-1983), spécialisé dans les opérations anti-sous-marines, titulaire d’un DESS de droit et auditeur du CHEM et de l’IHEDN.

Sa carrière se partage essentiellement entre des affectations sur bâtiments de combat et des postes en administration centrale.

Sur le plan opérationnel, il a successivement servi comme :

officier opérations puis officier en second du bâtiment de débarquement Francis Garnier, stationné à Fort de France,

commandant du patrouilleur Guépard,

officier spécialiste en lutte sous la mer à bord des frégates Dupleix et Suffren,

officier opérations de la frégate La Motte-Picquet,

officier d’état-major au sein du commandement pour la Méditerranée (CECMED),

commandant de l’aviso Commandant Birot de 1995 à 1997,

commandant de la frégate Latouche-Tréville de 2001 à 2003.

Au cours de ces différentes affectations, il a participé aux opérations de sureté en Méditerranée durant la guerre froide, aux opérations extérieures dans le golfe persique pendant la guerre Iran-Irak, en Méditerranée orientale (Liban), en mer Adriatique (guerre de l’ex-Yougoslavie), en océan Indien (Enduring Freedom – Afghanistan) et aux opérations de sûreté de la Force océanique stratégique.

Il a effectué également de nombreux déploiements en océan Indien, dans le golfe arabo-persique, en mer Noire, mer de Norvège et mer de Barents.

En administration centrale (état-major de la marine puis état-major des armées), il a participé à l’élaboration des lois de programmation militaire, du livre blanc et à la préparation de programmes d’armement (BPC, FREMM, missile de croisière naval…).

De 2008 à 2010, il a dirigé la cellule « prospectives et stratégie » au sein du cabinet du chef d’état-major des armées.

À ce titre, il a particulièrement suivi l’environnement politico-militaire et médiatique de la crise afghane.

Il était également chargé de mission par le ministre de la défense pour coordonner au sein du ministère les activités liées à la lutte contre la piraterie maritime.

De 2010 à 2012, il a dirigé le centre des hautes études militaires (CHEM), puis d’août 2012 à juillet 2014, le centre interarmées de concepts, de doctrines et d’expérimentations (CICDE).

Le vice-amiral d’escadre de Tarlé est officier de la légion d’honneur, officier de l’ordre national du mérite et titulaire de la croix de la valeur militaire.

Le vice-amiral d’escadre Arnaud de Tarlé a pris ses fonctions de Major général de la Marine, le 15 juillet 2014.

inspecteur général des armées et élevé aux rang et appellation d’amiral, à compter du 1er septembre 2016
 

 


Sources : © Marine nationale
 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010