-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Claude Louis d’ESPINCHAL marquis de MASSIAC

(1686 - 1770)

 

 

 

Né le 15 novembre 1686 à Brest, décédé à Paris le 15 août 1770.

Fils de Barthélémy, ingénieur, et d’Hélène du MAZ.

Famille originaire d’Auvergne.

Le nom de MASSIAC provient d’une terre située entre Condat et Besse. Dans la famille figure Jean, Lieutenant Général des Armées Navales et Gouverneur de la ville de Murat en 1672.

Marié avec Madame veuve GONDRAN née Louise Catherine CHOART de MAGNY.

 

1702 : volontaire.

Embarqué sur l’Eole ; 1703 sur L’Orgueilleux commandé par du PALAIS, escadre de COËTLOGON.

1704 : Garde de la Marine.

Embarqué sur Le Henri, capitaine de SERQUIGNY, participe au combat de Velez Malaga. (24 août). Victoire du Comte de Toulouse. Guerre de Succession d’Espagne (1701-1714).

1707 : Aide d’artillerie. Embarqué sur L’Achille, commandement BEAUHARNAIS, escadre DUGUAY TROUIN.

Prise de quatre navires anglais à l’issue d’un combat ; MASSIAC est brûlé au visage et aux mains.

1709 : embarqué sur La Dauphine escadre DUGUAY TROUIN.

1711-1712 : sur La Bellone, escadre DUGUAY TROUIN ; présent lors de la prise de RIO de JANEIRO (septembre 1711).

1714 : blessé au siège de Barcelone.

1718 : Sous -lieutenant d’artillerie.

1720 : Lieutenant d’artillerie.

1727 : Chevalier de l’Ordre de St Louis.

1731 : Capitaine d’artillerie.

1er avril 1738 : Capitaine de Vaisseau.

Février 1744 : commande le Diamant au combat du cap Sicié près de Toulon contre une escadre anglaise.

1745 : pension de mille livres sur la Marine.

1747 : embarqué sur La Ferme, mission de protection du commerce en Méditerranée. Pension de mille livres sur l’Ordre.

17 mai 1751 : Chef d’Escadre.

1752 : Commandeur de l’Ordre de St Louis, pension de trois mille livres.

1er octobre 1756 : Lieutenant Général des Armées Navales. (Au début de la Guerre de Sept Ans).

31 mai 1758 : nommé Secrétaire d’Etat la Marine, remercié le 31 octobre 1758 ; victime de son incompétence ou des intrigues de la Cour ?

Il est néanmoins fait Grand- Croix de Saint Louis, avec pension de trois mille livres et deux mille livres sur les Invalides.

Il est le seul officier de marine de tout l’Ancien Régime à avoir détenu ce portefeuille.

Il avait accédé au Secrétariat d’Etat à l’âge de soixante- douze ans, alors que la situation de la Marine était désespérée.

4 novembre 1764 : nommé Vice- Amiral de France, de la flotte du Levant, à l’âge de 78 ans.

 

SOURCES : Dictionnaire des marins français ; Etienne Taillemite ; selon Claude Merle www.hist. de guerre. Nobiliaire d’Auvergne T2 p.408 et suiv. J.B. Bouillet. La percée de l’Europe sur les océans ; Actes,Michel Vergé Franceschi. Histoire de l’Ordre de St Louis vol.2.
 

 

Remerciements Patrick Labail

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !