-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Robert Marie Gabriel Alfred de MARGUERYE

(1865 - 1929)

 

Remerciements Photo / Christian de Marguerye

 

Né le 21 novembre 1865 à THENON (Dordogne) - Décédé le 15 décembre 1929 à Le CHESNAY (Yvelines).

Frère de Paul Marie Gabriel Amédée

Neveu d'Olivier


Entre dans la Marine en octobre 1882.

Aspirant le 5 octobre 1885.

En 1886-1887, sur le "DUCHAFFAULT" pour une campagne en NOUVELLE-CALÉDONIE.

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1887, il sert en Méditerranée successivement sur les "GUICHEN", "CORSE", "COULEUVRINE" (1888-1890), puis sur le croiseur "CÉCILLE" au Levant.

Lieutenant de vaisseau le 10 juin 1892.

Second sur la canonnière "ACHÉRON" à TOULON.

En 1895-96, Commandant une escouade d'apprentis-canonniers sur la "COURONNE".

En 1896, à nouveau sur le "CÉCILLE", Officier canonnier.

En 1897, instructeur sur l' "IPHIGÉNIE", École d'application des Aspirants.

Breveté de l'École Supérieure de la Marine à PARIS, promotion 1900.

En 1901-1902, sur l' "ISLY", puis en 1903 sur le "LAVOISIER", Adjudant de division auprès du Capitaine de vaisseau Henri De FAUBOURNET de MONTFERRAND, Chef de la Division navale de TERRE-NEUVE et d'ISLANDE.

En 1904, il commande un torpilleur de la Défense mobile de TUNISIE.

En 1905, il est affecté à l'Etat-major général.

Capitaine de frégate le 16 mai 1907.

Second du "TOURVILLE", Division des écoles de canonnage.

Remerciements Photo / Christian de Marguerye

 

Au 1er janvier 1908, en service à la 3ème Section de l'État-Major général de la Marine.; Membre de la Commission centrale d'essais des bâtiments en réserve.

Au 1er janvier 1911, Second sur le "TOURVILLE" École de canonnage à TOULON (Cdt Eugène BARTHÈS)

En 1912-13, il commande le "CARABINIER" et une escadrille de torpilleurs en Escadre de Méditerranée.

Capitaine de vaisseau le 29 septembre 1913. il commande le "SUFFREN" aux Dardanelles et se distingue lors de l'attaque du 18 mars 1915 et dans toutes les attaques qui suivirent.

 

 

 

Complément Téléchargement PDF / Lien web

 

Article rédigé par Bruno Nielly / La Baille n° 327 - 2015

   

Cliquez sur l'image pour agrandir

Remerciements Christian de Marguerye



En 1916, il commande la Marine à ROUEN.

En juillet 1917, il est Sous-chef d'État-Major de la Marine.

Contre-amiral le 15 janvier 1918, il est Commandant supérieur de la Marine, Chef d'exploitation des ports de la Loire.

 

 

En mai 1919, il est Chef de la Défense du 3ème arrondissement maritime à LORIENT.

En 1920, à TOULON, Chef des services offensifs et défensifs du 5ème arrondissement maritime.

En juillet 1921, Sous-chef d'État-major général.

 

Extrait Ouest-France / 17 novembre 1923

 

Vice-amiral en mars 1924.

 

 

En octobre suivant, Préfet maritime du 1er arrondissement à CHERBOURG, Chef des frontières maritimes de la Manche.

 

 

16 juillet 1925 / Avec le Président Doumergue à Cherbourg

 

"Le Président de la République Paul Doumergue se rend à l'arsenal de Cherbourg avant la grande revue navale du 16 Juillet 1925.

Au premier rang à droite Paul Doumergue. Au deuxième rang de gauche à droite, le Vice-amiral Robert de Marguerye, Préfet Maritime, Justin de Selves, Président du Sénat et l'ingénieur général Paul Bailly, Directeur des Constructions navales.

Au dernier rang au centre le contre-amiral Henri de Cacqueray, Chef des services offensifs et défensifs du 1er arrondissement maritime à Cherbourg débarquant les officiels".

 

 

"De gauche à droite, la Président Paul Doumergue, le Vice-amiral Robert de Marguerye, de côté, Préfet Maritime de la Manche et de la Mer du Nord, et le Commissaire général marine Alexandre Busson, à bord du contre-torpilleur Enseigne-Roux lors de la Revue navale de Cherbourg du 16 Juillet 1925".

Remerciements Christian de Marguerye

 

 

Article Presse du 17 juillet 1925

 

 

 

Extrait Ouest-France / 12 juillet 1927

 

Il quitte le service actif en novembre 1927.

 

 

Tombe à Versailles

Remerciements photo / Christian de Marguerye

 

 

Décorations :

1. Chevalier de la Légion d’Honneur le 12 juillet 1898,

2. Officier de la Légion d’Honneur le 11 juillet 1914,

3. Commandeur de la Légion d’Honneur le 14 juillet 1916,

4. Grand Officier de la Légion d’Honneur le 11 juillet 1922,

5. Croix de Guerre avec palme en mai 1915,

6. Chevalier des Palmes Académiques le 11 juillet 1914,

7. Médaille Commémorative de la Grande Guerre,

8. Officier de l’Ordre Royal de Victoria, LVO (1912),

9. Croix du Distinguished Service Order D.S.O. britannique

10. Médaille du Army Distinguished Service (US Army, 1919)

11. Grand Officier de l’Ordre de la Couronne d’Italie (1925)

12. Croix de la Valeur Militaire, échelon Or (Royaume d’Italie)

13. Médaille Commémorative des Dardanelles (1926)

14. Croix avec épées de l’Ordre de Sainte-Anne de Russie (1917)

15. Croix de l’Ordre Royal de Georges Ier de Grèce (Salonique, 1915)

16. Croix de Guerre Grecque, 2ème classe avec étoile de bronze (1916-1917)

17. Officier de l’Ordre du Nichan Iftikhar de Tunisie (1925)

18. Grand-Croix de l’Ordre de Saint-Benoît d’Aviz du Portugal (Nov. 1926)

 

De plus, voici deux citations qu'il a reçut en 1923 pour la première et en 1919 pour la deuxième :

Dans une lettre en date du 5 janvier 1923, le Sous-secrétaire d’Etat à la Marine Marchande a « accordé à Monsieur le Contre-amiral de Marguerye un Témoignage Officiel de Satisfaction pour le concours qu’il a apporté dans la livraison et le transport en France du matériel de port, obtenu de l’Allemagne, en compensation du sabordage de Scapa-Flow. »

Citation américaine : « Le président des États-Unis se félicite de présenter la médaille du Army Distinguished Service à l’amiral de Marguerye, de la marine française, pour un service exceptionnellement méritoire et distingué à un poste de grande responsabilité envers le gouvernement des États-Unis, pendant la Première Guerre Mondiale. Représentant de la marine française au port de Nantes, l'amiral de Marguerye a coopéré en tout temps avec les autorités américaines, montrant la capacité du plus haut ordre et du tact dans l'exercice de ses fonctions. Il nous a donné la plus grande assistance possible dans des situations d'urgence, dépassant largement les tâches qui lui incombaient rendant ainsi d’importants services aux Forces expéditionnaires américaines » (Département de la Guerre, ordres généraux n°87, 1919).

 

Dossier Légion d'Honneur / Lien web

 

Extrait dictionnaire des marins français / Ed. Taillemite

Remerciements Christian de Marguerye
 

 

Remerciements Photos / Christian de Marguerye

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !