-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


Jean Louis de CORBIÈRE

(1892 - 1971)

 

 

Né le 13 novembre 1892 à LYON (RHÔNE) - Décédé le 15 avril 1971 à CHAMBERY (Savoie)

Père de Jacques Louis Marie Marc Latour, promotion 1939

Grand-père de Jean, promotion 1973

 

Entre dans la Marine en 1911

 

Archive familiale / René DUCOM, Lieutenant de Vaisseau (1892-1989)

 

Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 5 octobre 1914, BREST.

Navigue sur le "COURBET" en 1914 - 1915

Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 26 avril 1916. Au 1er janvier 1918, BREST.

Officier en second du "TOPAZE" (1916 - 1918)

Officier breveté Canonnier.

Lieutenant de vaisseau le 11 septembre 1919.

Au 1er janvier 1921, sur le cuirassé "PARIS", 1ère Division cuirassée, Escadre de Méditerranée (Cdt Gaston OLMI).

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1926.

Capitaine de corvette le 3 décembre 1927.

Le 1er mars 1929, suit les travaux d'achèvement du torpilleur "FORBIN".

Le 1er mai, Commandant le bâtiment.

 

Remerciements photo / Noële Serrie-Camard

 

Au 1er janvier 1932, port TOULON; inscrit au tableau d'avancement.

 

Remerciements Photo / Jean de Corbière

 

Capitaine de frégate en juin 1932

Le 4 septembre 1935, Commandant le contre-torpilleur "TERRIBLE".

 


 

Capitaine de vaisseau

Commandant le "MONTCALM", du 5 janvier au 8 septembre 1940

1ère citation (Décision 1161 F.M.F/3 du 19 mai 1940)
"Sous le commandement du capitaine de vaisseau de Corbière (J), le Montcalm a vaillamment pris part aux opérations de rembarquement du corps expéditionnaire de Namsos, pendant la campagne de Norvège".
 

 

Autres informations :

Sorti de l’Ecole navale en 1913, Jean de Corbière navigue comme Enseigne de vaisseau sur le Courbet (1914-1915) et comme officier en second du sous-marin le Topaze (1916- 1918) entre Gibraltar et Bizerte.

Promu Lieutenant de vaisseau en septembre 1919, il embarque sur le croiseur-cuirassé Pothuau (1919-1920), puis sur le croiseur le Paris entre 1921 et 1922 évoluant en escadre de la Méditerranée occidentale.

L’année suivante il prend le commandement d’une escadrille de sous-marins, le groupe Astrée-Amarante, flottille oeuvrant au large des côtes sud de la France, puis le commandement en 1924 d’un des sous-marins de la 5e escadrille le Dupetit- Thouars. Il passe les quelques années suivantes à terre (1925-1929) perfectionnant son métier au centre d’études de Toulon, à l’Ecole de guerre navale et aux 1ers bureaux des 4e et 3e régions maritimes, devenant entre temps Capitaine de corvette.

En 1929, Jean de Corbière prend le commandement du torpilleur le Forbin puis rentre à nouveau à terre pour professer à l’Ecole de guerre navale de 1931 à 1934. Promu Capitaine de frégate en juin 1932, il commande successivement de 1934 à 1936 les contre-torpilleurs le Milan et le Terrible. Les deux années suivantes il dirige l’état-major de la 2e escadre légère de l'Atlantique avant de retrouver ses fonctions de professeur comme directeur des études de l’Ecole de guerre navale (1938-1939), étant désormais Capitaine de vaisseau. En septembre 1939, Corbière prend le commandent du croiseur Montcalm, engagé dans les opérations de rembarquement du corps expéditionnaire de Namsos à la suite desquelles il est mis en congé d’armistice.

Il écrit plusieurs articles concernant la guerre maritime dans Le Figaro.

Le 15 avril 1944, il est admis à la retraite à titre d’ancienneté de services et rayé des cadres de la réserve par limite d’âge le 13 novembre 1956.

Il meurt en 1971.

 

Dossier PDF

 

ou reproduction partielle

 


Sources : SHD/DM Vincennes : CC7 4e moderne 1228 / 2 202 GG² : Souvenirs maritimes 1911 à 1940 : journal de bord d’un officier de Marine et lettres à sa famille (1994), journaux de campagne et de bord couvrant la période 1914-1940 ; articles publiés par J. de Corbière dans Le Figaro sur le thème de la guerre maritime ; correspondances concernant ses activités journalistiques (1941-1942) ; quatre registres contenant des coupures de presse (1941-vers 1944). Dates extrêmes : 1911 – 1994 Instrument de recherche : Répertoire numérique détaillé par M. Laugier, 2002, révisé en 2009, 6 p. Corbière (Jean-Louis de), Expédition d’Alger en 1830..., s. l., 1926 (3 S 646)

 

 

Remerciements André Coutard

Remerciements Jean De Corbière (petit-fils) pour les photos et complément

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !