-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Paul Albert Christian de CORNULIER-LUCINIÈRE

  (1897 - 1968)

 

 

 

 

Né le 4 janvier 1897 à LORIENT (Morbihan) - Décédé le 14 avril 1968 à MONNIÈRES (Château du Plessis-Brezat) (Loire-Atlantique)

Fils d'Alfred Charles Louis Cornulier-Lucinière

 

Entre dans la Marine en 1915

Promotion Ecole navale 1917

Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 15 mars 1918; port LORIENT.

Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 15 mars 1920.

Officier breveté Fusilier.

Au 1er janvier 1921, en service à l'École des Fusiliers Marins à LORIENT. 

Lieutenant de vaisseau le 8 décembre 1925.

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Au 1er janvier 1932, port BREST. 

Officier de la Légion d'honneur

 

Extrait La Dépêche de Brest / 23 octobre 1935

 

 

Extrait La Dépêche de Brest / 2 octobre 1936

 

 

Capitaine de corvette en 1938

Capitaine de frégate

 


Autres informations :

 

Fils de Alfred Charles Louis Cornulier-Lucinière

Sorti de l’Ecole navale en 1918, ce dernier embarque sur le torpilleur d’escadre le Sénégalais comme Enseigne de vaisseau.

En 1921, à l’Ecole des fusiliers basée à Lorient, il commande une compagnie d’apprentis fusiliers avant d’embarquer sur le croiseur le Colmar en 1922. Cette même année, il suit des cours à l’Ecole de perfectionnement des enseignes de vaisseaux à Brest. Il embarque de 1923 à 1924 sur le croiseur le Strasbourg évoluant en escadre de la Méditerranée et sur lequel il est chargé du corps de débarquement.

Passé par l’Ecole de navigation sous-marine, il embarque entre 1924 et 1927 sur les sous-marins Schilleman puis Bellone, comme Lieutenant de vaisseau. Retrouvant sa précédente fonction, il officie sur le croiseur Duquesne entre 1927 et 1930 et devient officier en second des torpilleurs l’Arabe et le Tonkinois de 1931 à 1932.

L’année suivante, il devient capitaine de la 3e compagnie d’apprentis marins sur le vaisseau-école l’Armorique.

Devenu Capitaine de corvette en août 1938, Paul de Cornulier prend le commandement de la Diligente en escadre de l’Atlantique jusqu’en 1940, puis le commandement adjoint du porte-avions Béarn en 1941 au sein des Forces maritimes en Atlantique ouest.

En 1944, il devient commandant de l’unité Marine de Bône (Algérie orientale).

De 1945 à 1946, il commande la défense du littoral à Brest et est chargé de son administration.

Devenu retraité, il est promu Capitaine de frégate de réserve le 1er juillet 1950 avant d’être rayé des cadres, atteint par la limite d’âge, le 4 janvier 1959

 

Source / Lien web

 


Sources : SHD/DM Vincennes : CC7 2e moderne C 3, CC7 4e moderne 28 / 5, 1318 / 1 174 GG² : torpilleur Sénégalais, du porte-avions Béarn à Brest et en Martinique (vers 1940). Dates extrêmes : 1832 – 1940 Instrument de recherche : Inventaire semi-analytique par P. Waksman revu par J.-P. Dumas, 1994-1995, 6 p.

Remerciements André Coutard
 

Remerciements Stéphane Giran

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !