-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 



René Léon Benjamin CASTETS

(1910 - 1942)

 

Source web

 

Né le 29 juillet 1910 à BIZANOS (Pyrénées-Atlantiques) - Disparu en mer le 8 novembre 1942 au large d'ORAN, ALGÉRIE.

 

Fiche Mémorial


Entre dans la Marine en 1930.

Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 1er octobre 1932; port ROCHEFORT.

 

Extrait Album campagne Jeanne d'Arc / 1932 - 1933

Remerciements Jean Pierre Taillade

 

Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 1er octobre 1934.

Au 1er janvier 1937, port TOULON.

Lieutenant de vaisseau, le 19 avril 1940

 

À son décès, Second du sous-marin "ACTÉON", Q 149 (Cdt Jean CLAVIÈRES).

 

Par ordre n° 359 Cab/0 du 17 décembre 1942, le sous-marin Actéon a reçu la citation suivante à l'ordre de l'armée de Mer : "Glorieusement disparu sous les ordres du capitaine de corvette Clavières au cours de l'attaque anglo-américaine contre l'Afrique du Nord."

Par ordre 146 SC/2 du 9 juillet 1943, le lieutenant de vaisseau Castets a reçu la citation suivante à l'ordre de l'armée de Mer : "Engagé à fond avec son bâtiment contre des forces ennemies très supérieures au cours des événements d'Afrique du nord, en novembre 1942. A fait preuve d'un total esprit de sacrifice. A glorieusement disparu en combattant."

Par décret du 24 juillet 1944 (JO du 1er août 1944), il a été nommé chevalier de la Légion d'honneur et a reçu la Croix de guerre

 

Résumé :

Le 8 novembre 1942 à 3h45 d’ORAN, le sous-marin se heurte à un puissant barrage de la Center Western Task Force, de l’opération Torch.

Après 14 heures de navigation en plongée, il fait surface pour recharger les batteries.

À 21h03, il est aperçu par le destroyer HMS "WESCOTT" qui, à 60 milles dans le nord nord-ouest d’Oran, couvrait l’évolution du PA "FORMIDABLE".

À 400 mètres, le sous-marin vire et plonge. Il est aussitôt grenadé par le destroyer HMS "WESTCOTT".

À 21h11, une masse de bulles apparaît à la surface sur 70 mètres et plus de contact asdic.

L’ "ACTÉON" s’était perdu dans les grands fonds de 2600 mètres où sa coque, désemparée, s’était écrasée. Aucun survivant.

Port matriculaire ROCHEFORT

 

 

 

Mémorial Toulon

 

 

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

http://www.serpent-a-lunettes.com  -  http://www.nommo.fr

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales !

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://staffie.tribu.griola.free.fr  http://tcdorage.free.fr       

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !