-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 


François BÉRAULD du PEROU

Seigneur de Jarlat

(1740 - 1792)

 



Armes: D'azur à trois chevrons d'or accompagnés de trois étoiles d'argent, deux en chef et une en pointe


Né le 14 juin 1740 à MEURSAC (Charente Maritime) - Décédé le 17 décembre 1792 à Montjoie, dans le duché de Juliers (en Allemagne).

Fils de Charles-Joseph Bérauld, capitaine dans le régiment de Beauce-infanterie, chevalier de Saint-Louis, et de Marie-Catherine Huon.

Le nom est aussi orthographié Béraud.

 

Garde de la marine le 9 août 1756

Enseigne de vaisseau et sous-aide major du port de Rochefort en 1767.

Il participa à la guerre d’Indépendance des États-Unis. Commandant du Duc d’York en 1778-1779, puis de la Baltide (79-80), il fut second sur la Cérès (1780-81).

Promu capitaine de vaisseau en 1782, il prit le commandement de l’Hermione entre 1782 et 1784, sur lequel il rejoignit l’escadre Suffren à Trinquemalée.

Chevalier de Saint-Louis en 1777, il était retiré du service au début de la Révolution et demeurait à Rochefort.

Ayant émigré, il arriva à Ath le 23 août 1791 et entra dans la compagnie d'infanterie du régiment d'Auxerrois.

Il rejoignit ensuite le cantonnement d'Enghien (13 novembre 1791), où il fut incorporé dans la 4e compagnie d'infanterie des officiers de la Marine royale.

Il fit la campagne de 1792 à l'armée des Princes.

Il est mort en émigration.

 

François du Pérou avait épousé le 7 octobre 1767 à Saintes (paroisse Saint-Vivien) Jeanne Victoire d'Aulnis de Chézac, née en 1739, fille de Louis, décédé, et de Marie Yvonne Berthome.

Il épousa en deuxièmes noces le 2 mai 1775, à Rochefort (paroisse Saint-Louis), Marie Justine Bidé de Maurville, née le 20 novembre 1746 à Rochefort, fille de Hippolyte Bidé de Maurville, garde de la marine en 1715, lieutenant général des armées navales, grand croix de Saint-Louis.

De cette deuxième union naquit Hippolyte Charles François (1782 – 1867), inspecteur général des finances, chevalier de la Légion d'honneur, qui obtint en 1826 une indemnité de 62.705,35 francs pour les pertes subies par sa famille durant la Révolution.

 

Complément

Hippolyte Bidé de Maurville. lieutenant général des armées navales, commandant de la Marine à Rochefort. Né le 24 janvier 1701 - Rochefort (Charente-Maritime). Décédé le 29 janvier 1784 - Rochefort (Charente-Maritime).

Hippolyte Bidé de Maurville père de : François Joseph Hippolyte. Né en 1743. Garde-marine le 25 avril 1757, grièvement blessé en 1765 à l'affaire de Larache au Maroc où il est resté deux ans en captivité, il a laissé une Relation de l'affaire de Larache (1775). Lieutenant de vaisseau le 15 août 1768, capitaine de vaisseau le 13 mars 1779, il laisse échapper le 5 juin 1782 un vaisseau anglais en levant la chasse malgré le signal qui lui avait été fait de continuer. Démonté par le général après le combat du 6 juillet, renvoyé en France, enfermé au château de l'île de Ré, il fut remis en liberté et rayé des listes de la marine le 25 juillet 1783.

Hippolyte Bidé de Maurville père de : Jean Louis Bernard. Capitaine des vaisseaux du Roi. Né en 1745. Décédé en 1796

Hippolyte Bidé de Maurville père de : Charles Alexandre. Lieutenant des vaisseaux du roi. Né le 22 janvier 1749 - Rochefort-sur-Mer, Charente-Maritime. Décédé le 24 février 1796 - Weymouth, Angleterre

Hippolyte Bidé de Maurville père de : Antoine Germain. Contre amiral. Né le 17 novembre 1752 - Rochefort. Décédé le 11 mars 1840 - Paris

Hippolyte Bidé de Maurville père de : Hippolyte Alain. Lieutenant de vaisseau. Né en 1757 - Rochefort-sur-Mer, Charente-Maritime. Exécuté le 2 août 1795 - Vannes, Com. Bouillon


Hippolyte Bidé de Maurville, frère de François, Enseigne des vaisseaux du Roi, sous-aide major des armées navales et du port de Rochefort

 



Sources :

AD17, BMS Meursac, 1740, vue 4/316 ; BMS Saintes (Saint-Vivien), 1767, vue 414/419 ; BMS Rochefort (Saint-Louis), 1775, vue 106/241.

LA JONQUIERE (de) Christian, Les marins français sous Louis XVI. Guerre d’Indépendance américaine, p. 233.
PINASSEAU Jean, L'émigration militaire. Emigration de Saintonges..., Paris : Picard, 1974, p. 34.


 

Remerciements Pascal Roux

Remerciements complément / Stéphane Giran

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

 

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010 - MERCI à TOUS !