-------

 

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Officiers et anciens élèves -

 

 

Georges Louis Marie THIERRY d'ARGENLIEU

(1889 - 1964)

 

  

 

Extrait Cols Bleus / 20 juillet 1945

 

Né le 7 août 1889 à BREST (Finistère) - Décédé le 7 septembre 1964 au RELECQ-KERHUON (Finistère).

Fils d'Olivier, Contrôleur général de la Marine et frère de René.

 

 

Neveu d'Emile TERNET

 

Entre dans la Marine en 1906

Aspirant le 5 octobre 1909.

Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "BOUVET", 2ème Escadre (Cdt Émile FOURNIER).

Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1911.

Au 1er janvier 1912, port TOULON.

Il passe sur le croiseur "DU-CHAYLA" et prend part à la répression des troubles dans les régions d'AGADIR et de MOGADOR.

Second sur le torpilleur "DEHORTER".

En juin 1916, sur le croiseur "D'IBERVILLE", Division des patrouilles de Méditerranée occidentale.

En mars 1917, à l'État-Major de cette division.

Lieutenant de vaisseau le 13 juillet 1917.

En mai 1918, Commandant le patrouilleur "TOURTERELLE" sur les côtes d'ALGÉRIE, il reçoit un témoignage de satisfaction pour avoir participé au renflouage du transport "ABDA".

Chevalier de la Légion d'Honneur.

Versé dans le cadre de réserve le 1er septembre 1919.

Il prend l'habit de religieux sous le nom de Louis de la Trinité au couvent d'Avon en 1920 et prononce ses premiers vœux le 15 septembre 1921.

Après quatre années d'études dans les facultés catholiques de Lille, il est ordonné prêtre à Lille en 1925.

La Province des Carmes de Paris ayant été restaurée le 11 février 1932, il est nommé supérieur provincial de Paris en 1935.

En 1939, mobilisé comme officier de marine de réserve

Capitaine de corvette le 10 février 1940

Affecté à la défense de l’arsenal de Cherbourg lorsque les Allemands envahissent le port, il est fait prisonnier le 19 juin 1940.

Il réussi à s’évader 3 jours plus tard, gagne l’Angleterre et se retire dans un couvent pour faire retraite.

Le 30 juin 1940, il rencontre le général de Gaulle à Londres en lui demandant de devenir l’aumônier des forces navales de la France libre.

De Gaulle parvient à le convaincre de reprendre l’uniforme.

Capitaine de vaisseau début 1941

 

 

 

Chef d'état-major des Forces navales françaises libres en juillet 1940

Participe à l'expédition de Dakar le 23 septembre, est blessé par des tirs provenant des forces françaises vichystes sans sommation, alors qu'il était sans armes et avait tenté de parlementer.

En novembre, il dirige les opérations navales lors de la campagne du Gabon.

Contre-amiral en décembre 1941.

 

 

Il devient en 1941, membre du Conseil de défense de l'Empire puis du Comité national français.

Après une mission politique au Canada en mars 1941, il est nommé Haut-commissaire de France pour le Pacifique avec les pleins pouvoirs civils et militaires en juillet.

À ce titre, il préside au ralliement de Wallis-et-Futuna en mai 1942.

A aussi procédé au ralliement de la Nouvelle Calédonie à la France Libre

Revenu à Londres en 1943, il est nommé chef des Forces navales françaises libres en Grande-Bretagne le 19 juillet 1943.

 

 

 

Remerciements Hervé Bernard

 

 

Sur la "COMBATTANTE" le 14 juin 1944

Extrait vidéo / Lien web

 

 

Extrait revue France libre / 1944

 

Nommé le 19 août 1944, chef d’Etat-major général adjoint et commandant de la zone Nord, il entre à Paris le jour de la Libération, le 25 août 1944, aux côtés du général de Gaulle.

Le lendemain, le 26 août au matin, il rencontre à l’annexe du ministère de la Marine, 5, rue François 1er, où sont ses bureaux, le vice-amiral Gouton

Dans la journée est diffusé l’ordre n° 1 signé du CA d’Argenlieu

République Française
Marine Nationale
Chef d’Etat-Major Général Adjoint
Amiral Nord
Paris, le 26 août 1944


Ordre N° 1 CAB

1. […]
2. J’assume personnellement, jusqu’à nouvel ordre le Commandement de tous les éléments de la Marine dans la Région Parisienne, mon chef d’Etat-major, le Capitaine de Vaisseau DAYNAC, a délégation de ma signature.
3. Tous les chefs de service restent, à titre temporaire, à leur poste pour assurer l’exécution de mes ordres […]
Le Contre-Amiral G. Thierry D’ARGENLIEU
Chef d’Etat-Major Général Adjoin
Signé : G. D’ARGENLIEU

Destinataires : Tous Services
Copies : E.M.G. ALGER ; C.E.M. Défense Nationale

Il gardera ses fonctions jusqu’au 9 avril 1945.

Le 10 avril 1945, les Préfectures maritimes sont rétablies dans leurs limites d’avant guerre.

Les deux premières Préfectures maritimes remises en fonction sont Cherbourg et Brest.

En décembre 1944, il est promu vice-amiral, inspecteur général des forces maritimes, chef d’état-major général adjoint de la Marine, membre de l’Académie de la Marine et participe en avril 1945 comme délégué de la France à la conférence de San Francisco qui jette les bases de la nouvelle organisation mondiale.

 

Droits / Archives du ministère des Affaires étrangères et européennes

Vers 1945

 

Avec le ministre de la Marine, Louis Jacquinot, devant l'ancienne Ecole navale, à Brest

 

Archives municipales et métropolitaines de Brest

 

En août 1945, le général de Gaulle le nomme « Haut commissaire de France en Indochine ».

Vice-amiral d’escadre en septembre 1945

 

Extrait Cols Bleus / 30 novembre 1945

 

Extrait "Marine Nationale" / N°15 - Janvier 1946

 

Extrait Cols Bleus / 21-28 mars et 4 avril 1946

 

 

1945

 

puis amiral le 6 juin 1946.

 

1946

Avec le Général Leclerc

Remerciements Photo / Denis Forissier

 

 Le 5 mars 1947, Vice-président du Conseil supérieur de la Marine et inspecteur général des Forces maritimes.

 

 

Extrait Cols Bleus / 11 avril 1947

 

 

Il gardera son bureau à Paris, rue François 1er jusqu’en 1958.

Cette année-là, pour raison de santé, il se démet de toutes ses fonctions et se retire au couvent des carmes d’Avon-Fontainebleau, redevenant le révérend père Louis de la Trinité.

Il décède à l’âge de 75 ans, au Carmel de Relecq-Kerhuon, près de Brest et est inhumé dans l’église d’Avrechy d’Argenlieu, dans l’Oise. .

 

Extrait Cols Bleus / 5 septembre 1964

 

Extrait Cols Bleus / 12 septembre 1964

 


Décorations :

Grand Croix de la Légion d'honneur

Compagnon de la Libération, décret du 29 janvier 1941 (il sera le premier chancelier de cet ordre et occupe cette fonction de 1941 à 1958)

Médaille militaire

Croix de guerre 1939-1945 avec 3 palmes

Croix de Guerre des T.O.E. avec palme

Médaille de la Résistance avec rosette

Médaille des blessés

Médaille du sauvetage

Médaille du Maroc

Croix de Guerre belge avec palme

Commandeur de l'Ordre de Léopold (Belgique)

Commandeur de l'Ordre du Bain (GB)

 


Archives Nationales.

Ses archives personnelles couvrant les années 1940 à 1958 ont été déposées par sa famille en 1991. Elles sont cotées 517 AP. fonds Thierry d’Argenlieu. Sous les cotes 517 AP 21 à 29 sont des documents depuis son arrivée le 14 juin 1944 en Normandie jusqu’à la libération de Paris. Les cotes 517 AP 22 dossiers 5 et 6 contiennent des témoignages sur la fusion des deux Marines. Sous la cote 517 AP 22, le dossier 7 contient des notes sur les officiers de la Marine 1943-1944, établies par le C.F Daynac, membre de l’état major de l’amiral d’Argenlieu. Sous la cotes 517 AP 23, le dossier 8 concerne la commission d’enquête et d’épuration de la marine après la Libération, années 1944-1945. Ces dossiers ne sont consultables qu’avec l’autorisation de la famille dépositaire. Auteur de « Souvenirs de guerre 1940-1941 » Plon. 1973. Chroniques d’Indochine : 1945-1947, Albin Michel, Paris 1985

 

Dossier complet et archives / Lien web - Format PDF

 

Extrait Valeurs actuelles / 23 juillet 2015

   

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

 

 

 

Fiche sur site Compagnon de la Libération / Lien web

 

Complément / Extrait Cols Bleus - novembre 2014

 

Source web

 

 

 

Source web

 

 

 

Remerciements André Coutard

Remerciements François-Xavier Kessler

Remerciements Bernard Dulou

Remerciements à Gilles Jogerst / Généamar pour ses recherches et la mise à disposition de ses données

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/liste_sujet-1.htm

 

 

Retour Officiers et anciens élèves

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010