-------

-------

-------

-------

---------

---------

----------

-----------

 

 

- Le sabre -

 

1919

 

Illustration d'un des premiers types de sabre d'officier de Marine

photographiée au Conservatoire et Dépôt des Modèles du Commissariat de la Marine de Toulon.

 

Les trois dragonnes représentées illustrent le décret du 29 janvier 1853 et sont toujours portées - avec quelques modifications de détail - à l'heure actuelle; de gauche à droite :

- Dragonne noire pour les aspirants et les officiers mariniers supérieurs - du grade de premier maître à celui de major.

- Dragonne or à petites torsades flottantes pour les officiers subalternes - du grade d'enseigne de vaisseau de 2e classe à celui de lieutenant de vaisseau.

- Dragonne or à grosses torsades fixes pour les officiers supérieurs - du grade de capitaine de corvette à celui de capitaine de vaisseau.

La dragonne des amiraux est du même modèle que celle des officiers supérieurs et porte sur le gland le nombre d'étoiles correspondant au grade ou au rang dans le grade.


La notice technique de 1979

La notice technique de mai 1979 définit le sabre comme suit :

Le sabre est constitué d'éléments divers ci-après énumérés :

- La poignée en matière noire (corne ou rhodoïd) a onze cannelures.

- La garde et les garnitures en bronze et laiton sont dorées.

- La coquille ajourée de la garde est ornée de rinceaux en feuille d'eau entourant une ancre.

- La calotte est ornée des mêmes feuilles et d'un écusson.

- Le rebord extérieur de la garde et le couvre-main sont câblés.

- La lame du sabre en acier spécial est à deux cannelures, sa longueur, du bas de la coquille à la pointe, est de 70 cm.

Au repos, le sabre est maintenu dans un fourreau décrit comme suit :

- Le fourreau en cuir noir uni, recouvrant une gaine en tôle, porte deux viroles avec anneau pour attache-bélière; il porte sur chaque face deux légères rayures et la couture sur le côté interne du cintre est aussi peu apparente que possible.

- La virole supérieure du fourreau, ornée d'une ancre en métal, est munie d'une chape pour fixer la dragonne.

- L'extrémité inférieure du fourreau porte un embout avec dard.

- La fixation de l'embout et de la virole supérieure sur le fourreau est renforcée par un léger crampon de même métal.
 

 

Quelques photos

- Cliquez pour agrandir -

 

Ecole du sabre / Téléchargement PDF

 

 

- Retour Ecoles -

 

     

 

La reproduction pour un usage privé est autorisée. Toute diffusion est soumise à l'autorisation du webmestre, créateur et propriétaire de ce site, voir mentions légales

http://lalandelle.free.fr    http://tcd.bpc.free.fr   http://cvjcrouxel.free.fr   http://www.gitesclossaintjouin.com    http://staffie.tribu.griola.free.fr

 

 

   visiteurs depuis la création de ce site internet en mars 2010